webleads-tracker


Tour Auto: une Lancia Flavia Coupé Pininfarina de retour depuis 1964

Services

Cinquante-cinq ans après la participation du très élégant équipage féminin Marie-Claude Beaumont/Claudine Bouchet sur le Tour de France Automobile 1964, Thomas de Chessé toujours friand de se démarquer (Fiat 600 & Miss Corse) engage à son tour une Lancia Flavia Coupé sur l’emblématique Tour Auto Optic 2000. Tel un clin d’oeil raffiné à la gente féminine, notre pilote se lance une fois encore aux côtés de deux femmes copilotes qui ne sont autres que ses sœurs sur cette édition 2019.

Une aventure sportive au goût d’histoire de famille pour ces passionnés de sport automobile de la première heure qui vont concrétiser un projet de taille en ralliant Paris, Dijon, Lyon, Vichy, Tours et enfin Deauville. Un sacré défi au volant de ce coupé italien fraichement sorti de sa cure de jouvence en vue de l’épreuve. De quoi créer un ensemble parfait pour écrire de la plus belle des manières cette histoire autour d’une sublime passion mécanique.

 

D'un style typiquement italien, comportant 3 volumes comme cela était de bon ton, avec un pavillon incliné et une ligne de caisse basse et filante, le coupé Flavia reprenait l'esthétique générale de la Ferrari 250GT aussi dessinée par Pininfarina et représentait un bel exemple de fusion entre élégance et sportivité.

 

De son côté le moteur Boxer de 90 ch alimenté par un carburateur double corps Weber devra assurer le spectacle en rendant hommage aux mythiques guerrières des années 60 qui n’auront pas eu la chance de franchir la ligne d’arrivée suite à des ennuis mécaniques sur leur Flavia Coupé pourtant toute jeune à l’époque. Une histoire qui a la chance cette année d’être réécrite, nous l’espérons plus de réussite. Le niveau de performance de l’auto n’étant plus à prouver de par quelques coups d’éclat notables au Rallye Monte-Carlo 1966 avec une seconde et une troisième place à l’arrivée et une victoire lors de la course de côte du Mont-Ventoux 1963, il faudra maîtriser cet étonnant coupé afin d’arriver en beauté à Deauville. Pour cela faisons tout de même confiance à un allié de choix qui n’est autre que Dunlop qui prête main-forte à cette aventure en équipant la Lancia de ses très réputés Dunlop Sport Classic.