webleads-tracker


Tesla gagne 20% à Wall Street

Constructeurs

L'action Tesla a fait le plein mardi, menant la solide reprise des actions du secteur technologique sur le Nasdaq à Wall Street en gagnant presque 20% à la clôture, après une sévère dégringolade depuis plusieurs jours.

Le titre du constructeur de voitures électriques a rebondi de 19,64% à 673,58 dollars à la clôture, son plus fort gain en une séance depuis un an. L'action avait lâché 22% au cours des cinq séances précédentes, dans le sillage du repli des valeurs technologiques associé à la hausse des rendements obligataires.

Avec la perspective d'une forte reprise économique grâce aux vaccins et l'imminence du plan de soutien américain, les investisseurs ont craint une surchauffe et une future inflation ce qui a fait monter les taux obligataires.

Cela a pénalisé en Bourse le secteur de la tech, dont la valorisation est très dépendante d'un environnement de taux bas.

A 565 dollars lundi soir, l'action de Tesla avait abandonné 40% de sa valeur par rapport à son pic de début janvier, lorsqu'elle culminait au-dessus de 880 dollars. Le génial et fantasque patron de Tesla et de SpaceX Elon Musk était alors devenu officiellement l'homme le plus riche du monde sur le papier, détrônant Jeff Bezos.

Après cette chute, l'appétit des investisseurs a été ravivé par plusieurs éléments.

De bons chiffres ont été publiés sur les ventes de Tesla en Chine, où le constructeur a livré plus de 18.000 véhicules en février. Ce chiffre en hausse de 18% laisse penser que Tesla atteindra son objectif de ventes de 200.000 véhicules au moins sur le marché chinois cette année, a indiqué Daniel Ives, analyste pour Wedbush Securities.

La Chine pourrait représenter 49% du marché des véhicules électriques en 2030.

Une autre analyse parue mardi sur la place de Wall Street a relevé nettement l'attrait du titre, recommandé aux investisseurs.

Dans une note, l'analyste Pierre Ferragu de New Street Research a affirmé que le groupe pourrait atteindre un bénéfice par action de 12 dollars d'ici 2023, quasiment le double de ce que prévoient jusqu'ici les experts.

"Ces révisions de bénéfices devraient conduire l'action vers les 900 dollars dans les douze mois à venir", affirme la note obtenue par l'AFP.

Certains analystes relevaient aussi la corrélation entre la dynamique du titre Tesla et celle du bitcoin, qui a caracolé mardi en hausse de 4% autour de 54.000 dollars.

Le mois dernier, Elon Musk avait donné un solide coup de pouce à la monnaie virtuelle en investissant 1,5 milliard de dollars dans le bitcoin et en affirmant bientôt accepter l'achat de ses véhicules avec du bitcoin.

Fondé en 2003, Tesla a dégagé un bénéfice net annuel pour la première fois l'année dernière, de 721 millions de dollars, profitant d'un intérêt grandissant pour les véhicules électriques. La marque a livré presque un demi-million de voitures en 2020, ce qui reste bien loin des 9,5 millions de véhicules vendus par le numéro un mondial en volume, Toyota.

vmt/jum/sr

© 2021AFP