webleads-tracker


Tesla : CA trimestriel +39% malgré la pandémie

Constructeurs

Tesla, le groupe automobile dirigé par Elon Musk, a encore une fois surpris le marché avec un chiffre d'affaires en forte hausse entre juillet et septembre, une période marquée pourtant par la pandémie de coronavirus qui continue à peser sur l'activité économique.

Le bénéfice net a plus que doublé, a annoncé mercredi le constructeur de véhicules électriques, qui a aussi affirmé que l'objectif de livrer 500.000 véhicules en 2020, fixé avant la propagation du Covid-19 dans le monde, restait intact.

M. Musk avait été un peu plus évasif lors de la récente assemblée générale annuelle du groupe en estimant que les livraisons devraient s'afficher en hausse de 30% à 40% par rapport à l'an dernier, soit entre 477.7500 et 514.500 véhicules.

Mais le groupe a bien confirmé mercredi ses estimations initiales, en y ajoutant néanmoins quelques précautions.

"Atteindre cet objectif dépendra principalement de l'augmentation d'un trimestre à l'autre des ventes de (son crossover) Model Y et de la production (dans son usine de) Shanghai", précise le groupe.

Il faudra aussi, indique Tesla, parvenir à des améliorations dans la logistique et la livraison.

En attendant, le groupe semble s'être bien remis des premiers effets de la pandémie sur le secteur automobile. La propagation du Covid-19 a un temps paralysé les usines Tesla et freiné les ventes des autres grands constructeurs américains.

Mercredi, Tesla a une nouvelle fois confirmé sa rentabilité: le constructeur de véhicules électriques a dégagé un bénéfice net de 331 millions de dollars au troisième trimestre, contre 143 millions sur la même période en 2019. Le groupe signe ainsi cinq trimestres de bénéfices d'affilée.

Le bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du Nord, est ressorti à 76 cents, dépassant largement les attentes des analystes qui anticipaient 57 cents selon le cabinet FactSet.

Avec des livraisons en hausse de 43% sur la période, Tesla a vu son chiffre d'affaires augmenter de 39% à 8,8 milliards de dollars.

Il a aussi profité des revenus générés par le crédit-carbone: ceux-ci ont presque triplé à 397 millions de dollars.

Ses dépenses opérationnelles ont dans le même temps bondi de 35%, alors que le groupe a engagé la construction de deux nouvelles usines, à Austin au Texas et près de Berlin, en Allemagne, et étend celle de Shanghai.

A Wall Street, l'action prenait plus de 2% dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance officielle. Elle a plus que quadruplé en Bourse depuis le début de l'année.

jum/lo/lth

© 2020AFP