webleads-tracker


Tesla +43%, Ford -5% aux USA au 3ème trimestre

Constructeurs

Le fabricant de véhicules électriques Tesla a indiqué vendredi que ses livraisons de voitures avaient augmenté de 43% au troisième trimestre, tandis que le constructeur Ford a mieux résisté à la pandémie que ses principaux concurrents aux Etats-Unis sur la même période.

Le groupe d'Elon Musk a écoulé 139.300 voitures à ses clients entre juillet et septembre, soit un peu plus que les 137.000 anticipés par les analystes interrogés par FactSet.

Tesla, qui a pâti comme les autres constructeurs automobiles des effets de la pandémie sur le fonctionnement de ses usines au printemps et sur les ventes, a désormais livré 318.350 voitures depuis le début de l'année.

Elon Musk avait initialement fixé comme objectif la livraison de 500.000 véhicules en 2020. Il a précisé lors de la récente assemblée générale annuelle du groupe que les livraisons devraient s'afficher en hausse de 30% à 40% par rapport à l'an dernier, soit entre 477.7500 et 514.500 véhicules.

Pour simplement arriver à la fourchette basse des prévisions, il faudrait que Tesla livre 159.400 véhicules au quatrième trimestre.

"On peut désormais décemment dire qu'il est peu probable que l'entreprise atteigne sa cible d'un demi million de véhicules livrés cette année", relève Nick Shields, analyste chez Third Bridge.

L'action du groupe, qui a aussi produit 145.036 voitures au troisième trimestre, reculait de 5,5% à la mi-séance à Wall Street.

Ford de son côté a écoulé 551.796 nouveaux véhicules aux Etats-Unis sur la même période.

C'est certes en baisse de 4,9% par rapport à la même période en 2019. Mais General Motors et FCA US (ex-Chrysler) ont indiqué jeudi avoir enregistré un repli de 10% de leurs ventes sur la même période.

Le groupe a encore pu compter sur ses plus gros véhicules: les ventes de pick-up (F-Series et Ranger), camionnettes (Transit) et camions ont augmenté de 0,6%.

Les ventes de 4x4 de ville ou SUV (Escape, Explorer, etc) ont aussi bien résisté en ne reculant que de 0,7%.

Les ventes de petites voitures (citadines) et berlines (Fiesta, Fusion, Mustang) ont, elles, plongé de 37,5%.

Le marché de l'automobile a fortement souffert au début de la pandémie, qui a paralysé l'économie américaine et confiné les ménages chez eux. Mais le marché s'est repris progressivement.

De juillet à septembre, les ventes de Ford ont bondi de 27% par rapport au trimestre précédent.

Son action montait de 1,9% à Wall Street.

Le groupe vaut 27 milliards de dollars à la Bourse de New York, quand Tesla en vaut 392 milliards.

Même si la société d'Elon Musk produit bien moins de voitures que les traditionnels constructeurs, les investisseurs parient massivement sur l'électrique, considéré comme le futur de l'automobile.

jum/lo/bh

© 2020AFP