webleads-tracker


Suicide d'un vendeur Renault : marche blanche à Evreux

Constructeurs

Une marche blanche a eu lieu mercredi à Evreux (Eure) à la mémoire d'un vendeur automobile qui s'était pendu le week-end dernier sur son lieu de travail, affirmant ne plus supporter le "harcèlement" de sa direction.

Quelque 150 personnes, selon une journaliste sur place, ont marché autour du site Dacia-Renault, dans la zone industrielle d'Evreux, où travaillait le vendeur, Sébastien Colas, 45 ans.

Le site appartient depuis le début de l'année au groupe Gueudet d'Amiens (Somme) et emploie environ 90 salariés.

Certains des participants à la marche, membres de la famille, amis, collègues, portaient un T-shirt blanc sur lequel était inscrit "Sébastien pour que justice soit faite".

L'épouse du vendeur, Sandrine Colas, en tête du cortège, avait retrouvé samedi en fin de matinée son mari pendu à son lieu de travail.

Le vendeur, qui se plaignait de harcèlement de la part de sa direction, avait laissé sur place une lettre expliquant son geste et une vidéo de sa pendaison.

Selon les témoignages à la presse de son épouse, le vendeur avait récemment reçu une lettre en recommandé l'avertissant que, si ses résultats professionnels ne s'amélioraient pas, la direction "prendrait des dispositions" à son encontre.

Mme Colas a réaffirmé mercredi qu'elle pourrait porter plainte contre la direction pour harcèlement.

Une enquête a été ouverte par la police d'Evreux.

© 2015AFP