webleads-tracker


Stellantis veut croître en Chine et y booster la marque Jeep

Constructeurs, Equipementiers

Le groupe automobile Stellantis veut prendre une part majoritaire dans la coentreprise qu'elle détient avec GAC en Chine, dans le cadre du plan stratégique qui sera dévoilé le 1er mars, a-t-il annoncé jeudi.

Stellantis souhaite augmenter sa participation de 50% à 75%, une opération possible "grâce au nouveau cadre réglementaire autorisant dès janvier 2022 des investissements étrangers supplémentaires dans les coentreprises existantes", sous réserve de l'accord du gouvernement chinois.

Les deux groupes "continueront de développer le potentiel commercial de la marque Jeep en Chine", explique Stellantis.

Il s'agit de la "première étape clé vers la rationalisation des opérations en Chine, qui s'inscrit dans le cadre du plan stratégique de l'entreprise dont l'annonce est prévue le 1er mars".

Ce plan doit présenter notamment les projets pour la Chine, premier marché mondial, où les marques de Stellantis ont enchaîné les échecs.

Dans un marché difficile, la marque Jeep a enregistré de son côté de bonnes ventes en Europe.

La coentreprise entre China Guangzhou Automobile Group (GAC) et Stellantis a été créée en mars 2010.

mla/uh/cco

© 2022AFP