webleads-tracker


Simplauto : les marques reines du Contrôle Technique

Services

Simplauto.com a réalisé une étude sur les résultats du contrôle technique automobile pour la deuxième année consécutive, tout juste publiés par l’Organisme Technique Central (UTAC-OTC). L’objectif de cette étude est de faire la lumière sur la fiabilité des véhicules, selon plusieurs critères comme leur marque ou leur âge. Il s’agit de mener une étude statistique sur les résultats du contrôle technique, qui sont publiés "brut" par l’Organisme Technique Central.

L’étude permettra de connaître quelles marques obtiennent les meilleurs résultats au contrôle technique, mais aussi la progression des constructeurs sur les dernières années.

 

Méthodologie

L’étude a été réalisée grâce à un travail de relevé de résultats opéré sur le site de l’UTAC-OTC[1] (Organisme Technique Central). Elle porte sur la totalité du parc de véhicules contrôlés en 2014, soit 16 844 930, appartenant à 674 familles de véhicules de 59 constructeurs différents. Les résultats de cette étude sont donc représentatifs de l’ensemble des véhicules contrôlés en France.

À noter que les constructeurs de luxe (comme Ferrari, Porsche, Aston Martin…) ainsi que les constructeurs ne fabriquant plus de véhicule, ont été volontairement exclus de notre étude. En effet, les véhicules de luxe, beaucoup plus entretenus que la moyenne, obtiennent par conséquent des résultats bien meilleurs que les autres véhicules. À l’inverse, les constructeurs ne fabriquant plus de véhicule obtiennent quant à eux des résultats plus mauvais que la moyenne, puisque le parc de véhicules de ces marques est vieillissant, ce qui entraîne naturellement un taux de contre-visites beaucoup plus élevé que la moyenne.

Les marques récentes ne possédant pas de véhicule de plus de 10 ans ont également été exclues du classement, puisqu’elles obtiennent un taux moyen de contre visite est moins élevé que les marques ayant des véhicules parmi les trois catégories d’âge (moins de 5 ans, entre 6 et 9 ans, plus de 10 ans).

Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d’erreur inhérentes aux lois statistiques, ainsi qu’aux marges d’erreur inhérentes aux relevés de données, aussi marginaux soient-ils.

 

Le contrôle technique, représentatif de la fiabilité ?

Le contrôle technique permet de connaître la fiabilité du parc automobile circulant sur les routes françaises selon les critères fixés par l’État, principalement en termes de sécurité.

Cette année en France, selon le dernier bilan publié par l’UTAC-OTC, ce sont 24,14 millions de véhicules qui ont été contrôlés dans 6123 centres de contrôle technique, dont 19,4 millions de visites techniques réglementaires et obligatoires.

Le contrôle technique permet de vérifier 124 points de contrôle dont certains sont soumis à l’obligation de contre-visite. En 2014, 18,94% des véhicules contrôlés ont été soumis à une contre-visite[2].

Une contre-visite signifie que le véhicule est déclaré non conforme : des réparations doivent donc être effectuées afin que le contrôle technique puisse être validé, et que l’automobiliste puisse obtenir la fameuse vignette bleue.

À ce titre, les résultats du contrôle technique sont un excellent outil statistique concernant la fiabilité des véhicules. Le nombre de véhicules contrôlés est important, et inhibe les problématiques liées à l’automobiliste : par exemple, une ampoule grillée conduira à une contre visite. Néanmoins, il n’y a aucune raison qu’à grande échelle, les conducteurs de Toyota connaissent moins de problème que les propriétaires d’une Renault, par exemple.

C’est précisément sur ce taux de non-conformité que notre étude porte. Nous tâcherons d’analyser ces chiffres afin de connaître précisément quels sont les constructeurs automobiles qui obtiennent les meilleurs et les moins bons résultats.

 

Palmarès général

Ce palmarès classe l’ensemble des constructeurs automobiles par taux de contre-visite. Les constructeurs de luxe, les constructeurs récents, ainsi que les constructeurs ne produisant plus de véhicule ont été exclus, comme précisé dans notre méthodologie.

Constructeur Parc contrôlé % contre visite
TOYOTA 437596 10,09%
DAIHATSU 6994 11,94%
SUZUKI 131041 11,95%
KIA 64547 12,93%
SMART 41388 13,78%
MAZDA 70145 14,14%
HONDA 79096 14,16%
AUDI 392593 14,17%
MERCEDES BENZ 416491 14,23%
NISSAN 260390 14,45%
SKODA 67857 15,81%
LAND ROVER 45639 15,99%
MITSUBISHI 44505 16,34%
CITROEN 2152717 16,52%
HYUNDAI 108617 16,60%
SAAB 17475 16,63%
SUBARU 10019 16,66%
BMW 366220 16,83%
VOLKSWAGEN 1002477 17,93%
VOLVO 70511 18,49%
JEEP 25809 18,57%
CHEVROLET 39291 18,86%
SEAT 233129 18,87%
FORD 705718 18,91%
PEUGEOT 3136103 19,02%
OPEL 649448 19,68%
RENAULT 4041111 20,96%
LANCIA 25450 21,38%
FIAT 429200 22,69%
ALFA ROMEO 93862 23,01%
SSANGYONG 8482 27,52%
CHRYSLER 33739 29,67%
LADA 6682 35,38%

La première conclusion, assez frappante au regard de ce classement, est la performance des marques japonaises : Toyota, Daihatsu et Suzuki dominent ce palmarès.

Les constructeurs allemands, réputés pour la fiabilité de leurs véhicules, obtiennent des résultats corrects, mais loin de leurs homologues japonais. À titre d’exemple, le taux de contre-visites moyen obtenu par Volkswagen (17,93%) est beaucoup plus élevé que chez Toyota (10,09%). Sur le segment Premium, Audi et Mercedes-Benz arrivent respectivement en 8ème et 9ème position dans ce palmarès.

Citroën (16,52%), première marque française du palmarès, arrive en 14ème position, et enregistre de meilleurs résultats que son concurrent allemand Volkswagen (17,93%).

En fin de palmarès, la marque italienne Ssangyong (27,52%) fait figure de mauvais élève, suivi par le constructeur Chrysler (29,67%). Bon dernier de ce classement pour la deuxième année consécutive, le constructeur russe Lada enregistre un taux de contre-visites gigantesque (35,38%).

 

Palmarès des meilleures progressions

Ce palmarès, qui établit la progression des constructeurs vis-à-vis du taux de contre-visites, est basé sur un indice que nous avons calculé. Cet indice se base sur les taux de contre-visites moyens constatés sur ce palmarès l’année dernière, par rapport aux résultats de cette année.

L’objectif de ce palmarès est de faire la lumière sur les constructeurs qui ont le plus progressé sur les 5 dernières années.

Constructeur Moyenne 2013 Moyenne 2014 Progression
LADA 37,50% 35,38% -2,12%
FIAT 24,01% 22,69% -1,32%
NISSAN 15,48% 14,45% -1,03%
PEUGEOT 19,83% 19,02% -0,81%
KIA 13,62% 12,93% -0,69%
OPEL 20,32% 19,68% -0,64%
AUDI 14,78% 14,17% -0,62%
BMW 17,43% 16,83% -0,60%
JEEP 19,13% 18,57% -0,56%
CITROEN 17,08% 16,52% -0,56%
RENAULT 21,51% 20,96% -0,54%
MITSUBISHI 16,85% 16,34% -0,51%
SEAT 19,34% 18,87% -0,47%
SKODA 16,28% 15,81% -0,47%
FORD 19,35% 18,91% -0,43%
VOLVO 18,89% 18,49% -0,40%
ALFA ROMEO 23,37% 23,01% -0,36%
VOLKSWAGEN 18,27% 17,93% -0,34%
CHEVROLET 19,19% 18,86% -0,33%
LAND ROVER 16,26% 15,99% -0,27%
MAZDA 14,35% 14,14% -0,21%
SAAB 16,67% 16,63% -0,04%
MERCEDES BENZ 14,15% 14,23% 0,08%
SMART 13,70% 13,78% 0,08%
LANCIA 21,15% 21,38% 0,23%
HONDA 13,89% 14,16% 0,26%
HYUNDAI 16,24% 16,60% 0,36%
SUZUKI 11,58% 11,95% 0,38%
SSANGYONG 27,13% 27,52% 0,38%
DAIHATSU 11,41% 11,94% 0,53%
TOYOTA 9,54% 10,09% 0,55%

Le constructeur Lada se place en tête de ce classement, gagnant 2,12% de contre visites, suivi par Fiat et Nissan. La progression des marques en fin de classement au palmarès général est plus aisée que pour les constructeurs ayant obtenus d’excellents résultats. À noter que Nissan et Kia, tous deux bien classés au palmarès général, obtiennent également de belles progressions entre 2013 et 2014. Peugeot, 4ème dans ce classement, enregistre une baisse moyenne de 0,81% de contre visites.

Les Japonais Toyota et Suzuki qui, comme nous l’avons vu précédemment, obtiennent d’excellents résultats au contrôle technique, connaissent assez logiquement une progression moins importante que les autres constructeurs, puisque leur marge de progression est plus faible.

 

Conclusion 

Les constructeurs japonais ont clairement une longueur d’avance sur les autres : Toyota, Daihatsu et Suzuki obtiennent les meilleurs résultats au contrôle technique. Toyota passe cette année au-dessus de la barre symbolique des 10%. Les marques allemandes, réputées pour leur fiabilité, ont pourtant des taux de contre visites bien plus élevés que ces marques japonaises. Sur le segment premium, Audi devance cette année Mercedes-Benz. Chrysler, Ssangyong  et Lada sont quant à eux les constructeurs qui enregistrent les plus mauvais résultats avec des taux de contre-visites supérieurs à 27%.

Les marques françaises, en milieu et fin de classement, obtiennent des taux de contre visite assez élevés. Premier constructeurs français, Citroën se classe 14ème au classement général. Peugeot et Renault arrivent en deuxième partie de tableau.

Le palmarès permet d’établir la progression des constructeurs Lada et Fiat qui obtiennent néanmoins de très mauvais résultats. Nissan et Kia, malgré un bon classement au palmarès général, connaissent une belle progression entre 2013 et 2014.

[1] http://www.utac-otc.com/

[2] Sur l’ensemble du parc de véhicules légers et utilitaires soumis à visite technique règlementaire.