webleads-tracker


Sika rachète un fabricant de produits acoustiques

Equipementiers

Le groupe suisse de chimie de spécialités Sika, au coeur d'un bras de fer avec le français Saint-Gobain, a annoncé mardi qu'il allait racheter Faist ChemTec Group, un fabricant allemand de produits acoustiques pour l'automobile.

Basée à Worms, en Rhénanie-Palatinat(Ouest), l'entreprise, qui emploie 840 personnes, fabrique des produits notamment à base de caoutchouc qui permettent de gérer le niveau sonore des véhicules, a indiqué Sika dans un communiqué.

Le groupe suisse n'a pas dévoilé le montant de la transaction, précisant cependant que le chiffre d'affaires annuel avoisinait 190 millions de francs suisses (162 millions d'euros).

L'opération devra être avalisée par les autorités de la concurrence.

"Cette acquisition s'intègre parfaitement dans notre stratégie de croissance", a déclaré Paul Schuler, le directeur général de Sika, cité dans le communiqué.

Les produits pour l'automobile, en particulier pour les véhicules électriques, sont un des axes de croissance du groupe basé à Baar, dans le canton suisse de Zoug.

D'ici 2025, le nombre de véhicules électriques vendus devrait atteindre 10 à 15 millions, a souligné Sika.

Le groupe suisse, actif notamment dans la chimie pour les matériaux de construction, est engagé depuis trois ans dans un bras de fer avec le français Saint-Gobain autour d'une offre faite aux héritiers du fondateur de l'entreprise.

En décembre 2014, le groupe français de matériaux de construction leur avait proposé de racheter leurs parts qui s'élèvent à 16,4% du capital mais représentent 52,6% des droits de vote.

Les dirigeants de Sika et une partie du conseil d'administration s'étaient fermement opposés à cette opération, avec l'appui de grands actionnaires tels que le Trust de la fondation Bill & Melinda Gates, arguant qu'elle permettrait à Saint-Gobain de prendre le contrôle de l'entreprise sans avoir à lancer d'offre publique d'achat.

Les différentes parties s'affrontent depuis devant les tribunaux.

noo/ggy

© 2017AFP