webleads-tracker


Semi-conducteurs: nouvelle usine Soitec en France

Equipementiers

Le groupe français de matériaux pour semi-conducteurs Soitec (environ 2.000 salariés) va construire une nouvelle usine en France, sur son site de Bernin près de Grenoble, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué.

La nouvelle usine est "destinée principalement à la fabrication de nouveaux substrats en carbure de silicium", très demandés notamment par les fabricants de voitures électriques, a indiqué Soitec.

"Cette extension permettra également de soutenir les activités de Soitec" dans le silicium sur isolant, l'activité actuelle de l'entreprise, a-t-elle indiqué.

Soitec estime que cette nouvelle usine peut créer "jusqu'à 400 emplois directs", selon un représentant de l'entreprise.

Celui-ci n'a pas voulu préciser le montant de l'investissement que représente ce nouveau site de production.

Mais en janvier, Jean-Christophe Eloy, le directeur général de la société d'études spécialisée dans les semi-conducteurs Yole Développement, avait estimé que cet investissement se chiffrerait "en centaines de millions d'euros".

Le carbure de silicium permet de fabriquer des semi-conducteurs aux caractéristiques très adaptées aux besoins des véhicules électriques.

D'abord utilisé par l'industrie des panneaux solaire, il a été repéré par Tesla qui en a fait l'un des éléments-clés de son succès actuel.

Soitec, l'un des rares champions français sur le marché mondial des semi-conducteurs, fabrique des matériaux sur lesquels ses clients peuvent ensuite graver des semi-conducteurs. Son produit vedette, le silicium sur isolant, est présent dans tous les smartphones dans le monde.

L'entreprise veut poursuivre avec le carbure de silicium l'expansion très rapide qu'elle a connue ces dernières années avec ce matériau.

Soitec prévoit dans son plan stratégique de doubler son chiffre d'affaires d'ici 2025-2026, pour le porter à environ 2 milliards de dollars.

lby/may/er

© 2022AFP