webleads-tracker


Semi-conducteurs : 308 bloquée à Sochaux

Constructeurs

L'usine Stellantis (ex-PSA) de Sochaux (Doubs) a mis à l'arrêt jusqu'à la fin de la semaine la production de ses Peugeot 308 du fait de la pénurie mondiale de semi-conducteurs, a-t-on appris mardi auprès de sa direction.

Celle-ci a décidé mardi après-midi d'arrêter pour les trois prochains jours (mercredi, jeudi et vendredi) sa ligne de montage des 308, a indiqué le porte-parole du site.

Cette ligne a déjà été stoppée lundi et mardi, si bien qu'aucune 308 ne sortira des ateliers de Sochaux pendant toute la semaine, a-t-il souligné.

De source syndicale, cet arrêt de cinq jours entraînera une perte de production de 2.000 véhicules.

L'arrêt trouve sa cause dans la pénurie mondiale de semi-conducteurs touchant l'industrie automobile, qui prive l'usine de Sochaux de "dalles numériques" d'alimentation du tableau de bord de la 308, a exposé le porte-parole.

Ces pièces sont spécifiques à ce modèle, ce qui explique l'impact particulier de la pénurie sur sa production, supérieur à celui enregistré sur les autres véhicules du site (Peugeot 3008 et 5008, Opel Grandland X), a ajouté le représentant de la direction.

Stellantis Sochaux a déjà dû renoncer à la fabrication de plus de 4.000 véhicules depuis le début de l'année du fait des ruptures d'approvisionnement en semi-conducteurs, avant ce nouvel épisode.

L'accumulation des annulations de séances de travail sur la ligne des 308 risque d'avoir des conséquences salariales. Le système de modulation horaire hérité de PSA garantit le maintien intégral de rémunération jusqu'à un déficit de 84 heures non travaillées, "or certains salariés vont à présent dépasser ce quota", a relevé Eric Peultier, responsable du syndicat FO du site.

Selon ce responsable syndical, "les salariés de Sochaux font les frais de la politique de désindustrialisation et de délocalisation vers des pays à bas coût".

cr-apz/bdx/LyS

© 2021AFP