webleads-tracker


Seat nomme Wayne Griffiths nouveau président

Constructeurs

Le constructeur automobile espagnol Seat, marque du groupe allemand Volkswagen, a nommé mercredi le Britannique Wayne Griffiths nouveau président de l'entreprise avec le défi de rattraper les lourdes pertes générées par la crise liée à la pandémie de coronavirus.

"Le conseil d'administration de Seat (...) a nommé Wayne Griffiths nouveau président de Seat. Ce dernier prendra ses fonctions à compter du 1er octobre prochain", a annoncé la marque dans un communiqué.

Wayne Griffiths succède à Carsten Isensee qui avait assuré l'intérim après le départ de l'ancien patron de Seat, Luca de Meo, arrivé en juillet à la tête du constructeur français Renault.

"M. Griffiths, en tant qu'actuel directeur des ventes et du marketing, a joué un rôle déterminant pour faire progresser les ventes de Seat, il a également été un pilier essentiel dans la création de la marque Cupra" appartenant à Seat et dont il restera PDG, a-t-elle ajouté.

Wayne Griffiths a fait ses débuts en 1989 chez Audi, autre marque du groupe Volkswagen où il a occupé plusieurs postes à responsabilité. Il était chez Seat depuis 2016 après y avoir déjà travaillé deux ans dans les années 1990.

Touché de plein fouet comme toute l'industrie automobile par la crise économique liée à la pandémie, Seat a essuyé des pertes de 48 millions d'euros au premier trimestre.

Le constructeur doit investir cinq milliards d'euros entre 2020 et 2025 en Espagne, principalement pour le développement de la voiture électrique.

L'industrie automobile représente près de 10% du PIB de l'Espagne, deuxième constructeur européen après l'Allemagne.

tpe/mg/

© 2020AFP