webleads-tracker


Saab: nouveau contrat de 20 000 VE en Chine

Constructeurs

Le constructeur automobile suédois Nevs, ex-Saab passé sous pavillon chinois, a annoncé mardi avoir remporté en Chine un contrat de quelque 916 millions d'euros.

"Ce contrat est d'un montant de 8,5 milliards de couronnes (916 millions d'euros) et comprend la livraison de 20.000 véhicules" au chinois Volinco, a indiqué à l'AFP le porte-parole de Nevs, Mikael Östlund.

Volinco, un conglomérat industriel filiale du groupe public d'aérospatiale CASIC, développe une activité de location de voitures.

Ces voitures électriques seront principalement construites dans l'usine historique de Saab, à Trollhättan dans le sud-ouest de la Suède. Leur assemblage devrait être finalisé dans la nouvelle usine de Nevs à Tianjin (nord-est de la Chine).

Cette commande est la troisième paraphée depuis l'automne par le constructeur pour sortir des graves difficultés financières connues après la reprise des actifs de Saab Automobiles en 2012.

Des investisseurs chinois avaient sauvé Nevs au printemps 2015 avec l'objectif de produire en priorité des véhicules 100% électriques pour le marché chinois, avec le savoir-faire suédois.

Le marché des voitures électriques en Chine est encore embryonnaire, avec 171.000 véhicules électriques ou hybrides écoulés lors des dix premiers mois de 2015, selon l'organisation professionnelle CAAM.

Cela représente 1,0% des ventes automobiles totales, mais c'est près de trois fois plus qu'un an auparavant.

© 2016AFP