webleads-tracker


Renault Trucks: CCE extraordinaire mardi, les syndicats inquiets pour l'emploi

Constructeurs

Un comité central d'entreprise extraordinaire (CCE) se tiendra mardi matin au siège de Renault Trucks SAS (groupe Volvo) à Saint-Priest (Rhône), selon la direction et les syndicats qui craignent l'annonce de nouvelles suppressions d'emplois.

"Nous avons la certitude que des suppressions d'emplois vont être annoncées. Nous n'en connaissons pas le nombre", a déclaré à l'AFP le délégué central entreprise CFDT Bernard Fauche.

Selon Le Progrès, quelque 700 suppressions de postes pourraient être annoncées lors de ce CCE dont l'ordre du jour communiqué aux syndicats est la "présentation des perspectives 2015".

Ces suppressions d'emplois viseraient essentiellement les secteurs commercial et informatique, selon Anne Couturier Dufour, secrétaire adjointe CGT du CCE, sans confirmer aucun chiffre.

"Nous avons des inquiétudes sur l'avenir de l'entreprise et sur la santé physique et mentale des salariés qui sont déstabilisés et perdus", a-t-elle ajouté.

Un porte-parole de la direction, contacté par l'AFP, a confirmé la tenue d'un CCE mardi, sans rien révéler sur son contenu.

En mars 2014, la direction de Renault Trucks SAS avait déjà annoncé 508 suppressions d'emplois en France dont 319 sur le site de Lyon.

Le groupe automobile suédois Volvo, numéro deux mondial des poids-lourds, emploie 8.900 personnes en France pour l'essentiel dans sa filiale de véhicules industriels Renault Trucks.

mie/ppy/jpr

© 2015AFP