webleads-tracker


Renault: Le Maire "fait confiance" à Senard pour la gouvernance

Constructeurs

L'Etat, actionnaire de Renault, ne s'immiscera pas dans les choix de gouvernance du constructeur, a affirmé mercredi le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, disant "faire confiance" au président du groupe Jean-Dominique Senard pour prendre les bonnes décisions.

Selon le quotidien Le Figaro, M. Senard va proposer à son conseil d'administration de trouver un successeur au directeur général, Thierry Bolloré.

Le sujet pourrait être mis à l'ordre du jour du prochain conseil d'administration le 18 octobre, précise le journal citant des sources concordantes.

"Ce n'est pas à l'Etat de s'immiscer dans le choix de la gouvernance de Renault, c'est au président de Renault, c'est au conseil de faire les meilleurs choix possibles", a déclaré M. Le Maire, interrogé à Luxembourg avant une réunion des ministres des Finances de la zone euro.

"Jean-Dominique Senard a notre confiance pour faire les meilleurs choix possibles pour la gouvernance de Renault", a insisté le ministre français.

Ancien adjoint de Carlos Ghosn, Thierry Bolloré a assuré provisoirement seul la direction exécutive du constructeur après l'incarcération de M. Ghosn.

Il partage depuis janvier la tête de la firme au losange avec M. Senard, avec qui ses relations sont toutefois difficiles.

Ancien patron de Michelin, M. Senard a été appelé à la rescousse pour prendre les rênes du groupe après la démission de l'ex-PDG Carlos Ghosn, assigné à résidence au Japon.

clp/mad/az

© 2019AFP