webleads-tracker


Renault aurait fauté comme VW (Libération)

Constructeurs

Libération a pu se procurer le procès-verbal de la DGCCRF compilant les éléments recueillis durant plusieurs semaines d'enquête courant 2016. Les conclusions sont sévères pour le constructeur: «Renault SAS a trompé les consommateurs sur les contrôles effectués et notamment le contrôle réglementaire de l’homologation sur les émissions de polluants […]. La société a utilisé une stratégie ayant pour objectif de fausser les résultats des tests antipollution."