webleads-tracker


Réduction d'effectifs à venir chez Dunlop à Amiens

Equipementiers

Le groupe Goodyear a annoncé vendredi un projet de départs volontaires (PDV) censé doper sa compétitivité, concernant 75 salariés à son usine de pneumatiques Dunlop d'Amiens-sud, 24 heures après une visite dans la capitale picarde de Bernard Cazeneuve sur "le développement de l'Amiénois".

Disant vouloir poursuivre les efforts déjà engagés pour "renforcer la compétitivité du site", la direction a annoncé dans la matinée au Comité d'entreprise "son intention de présenter un projet d'adaptation de son organisation, à travers la mise en place d'un plan de départs exclusivement volontaires, limité à 75 postes sur environ 850", déclare dans un communiqué le groupe Goodyear Dunlop Tires France.

Selon elle, "ce projet permettrait une amélioration de la structure des coûts, nécessaire dans un contexte économique fortement contraignant".

Jeudi, Bernard Cazeneuve avait signé à Amiens un contrat pour "le développement de l'Amiénois" promis après l'annonce de la fermeture de l'usine Whirpool, prévoyant 220 millions d'investissements d'État destinés notamment à financer une ligne ferroviaire, ainsi que 900 formations supplémentaires.

cor-tma/bap/ple

© 2017AFP