webleads-tracker


Qualité et fiabilité : le palmarès des marques (L'Argus)

Constructeurs, Services

Outre les prestations ou le prix d’achat, la qualité et la fiabilité son deux paramètres essentiels dans le choix d’une marque et d’un véhicule en occasion. Mais gare à l’amalgame : une excellente qualité perçue n’est pas synonyme d’une fiabilité exemplaire. C’est ce que met en lumière le 1er Baromètre satisfaction publié par L’argus en partenariat avec Experteye.

Qui mieux que le propriétaire peut parler de la qualité et de la fiabilité de son véhicule ? Lancée en 2017, le Baromètre satisfaction DriverView-L’argus livre ses conclusions et plébiscite le constructeur japonais Lexus. Une première édition qui, au passage, tord le cou à certaines idées reçues…

10.000, c’est le nombre de conducteurs qui ont participé à cette première édition du « Baromètre satisfaction Driverview-L’argus », réalisée en collaboration avec les spécialistes d’Experteye. Leur avis nourrit cette vaste enquête collaborative dont les résultats pourront être grandement utiles aux futurs acheteurs d’un véhicule, qu’il soit neuf ou d’occasion. Le premier volet concerne l’opinion que chacun se fait de 32 marques, et ce, sur deux critères : la qualité (assemblages, matériaux…) et la fiabilité (robustesse de leurs produits).

« Que les constructeurs premium s’adjugent les premières place du classement est logique. En revanche, nous notons une forte disparité parmi les constructeurs généralistes avec Volkswagen en tête. » Grégory Pelletier, Chef de service rédactionnel de L’argus.

 

Qualité allemande…

Premier constat, les sept premières places sont occupées par les constructeurs premium. Pas de quoi s’étonner. En revanche, les constructeurs allemands sont devancés par Lexus ! La marque low-cost Dacia ferme logiquement la marche de ce classement. Sur ce registre de la qualité de construction, Volkswagen apparaît comme la mieux perçue au sein des marques généralistes. Autre surprise, Kia et Skoda sont plutôt bien placés, contrairement à Mini et à Nissan. Les japonais de renom (Mazda, Toyota, Honda) se situent, eux, juste au-dessus de la moyenne. En cause, l’aspect moins valorisant des matériaux utilisés. Bien qu’en progrès, les marques françaises sont à la traîne, notamment Citroën et Renault. Dans l’esprit des répondants, leurs voitures ne sont pas des championnes du vieillissement.

« Les constructeurs japonais justifient leur réputation de solidité, à l’exception de Nissan. Une réalité corroborée par les études fiabilité réalisées par nos experts. En revanche, c’est la soupe à la grimace côté allemands et français. » ajoute Grégory Pelletier.

 

… fiabilité asiatique

Quatre marques japonaises dans le top 5 et six constructeurs asiatiques dans le

Top 10 ! Pas d’ambiguïté possible. Quant aux marques premium, elles reculent dans la hiérarchie (BMW 10e, Mercedes 15e, Audi 17e, Jaguar 18e, Land Rover 22e) et sont dominées par Dacia. Comme quoi la simplicité technique a du bon ! À noter qu’au sein du groupe VW, Skoda et Seat supplantent Audi et Volkswagen. Si Peugeot est le meilleur des français devant Renault, le bilan n’est pas glorieux pour les constructeurs tricolores.

Quels sont les véhicules les mieux construits, les plus fiables ? Quels sont ceux qui proposent la meilleure satisfaction générale en termes de prestations ? Le Baromètre DriverView-L’argus répondra à toutes ces questions à la rentrée.
 

La 2ème édition du Baromètre est lancée à ce lien

Prestations, confort, qualité de construction, fiabilité, performances, rapport prix/ équipements, efficacité du service après-vente... positif ou non, l’avis des automobilistes est précieux.
 

Méthodologie

Le Baromètre DriverView-L'argus s'appuie sur une enquête lancée en 2017 auprès de 10 000 propriétaires. Chacun a répondu à un questionnaire détaillé d'une dizaine de minutes sur la marque et son véhicule (points forts et points faibles, fiabilité, problèmes rencontrés, qualité de construction...) mais aussi sur la satisfaction de son concessionnaire (neuf et après-vente) et, où et comment il a acheté sa voiture (neuf ou occasion, financement...). N’apparaissent dans ces palmarès que ceux qui ont recueilli le plus de votes, avec un seuil minimal de 40 avis pour chacun des véhicules et des constructeurs. En deçà, ils sont, pour cette fois, volontairement exclus de nos classements afin de ne pas fausser les résultats globaux.

 

Retrouvez ce dossier dans le Trimestriel Guide de la fiabilité Eté 2018 L’argus, en kiosque le 10 juillet.