webleads-tracker


Publicité pour une Saab "plus écologique": GM relaxé

Constructeurs

Le groupe automobile américain General Motors, poursuivi pour pratique commerciale trompeuse en raison d'une publicité qui vantait les mérites d'un modèle de la marque suédoise Saab "plus écologique, plus économique", a été relaxé mardi par le tribunal correctionnel de Paris.

Ce jugement de relaxe est conforme aux réquisitions du parquet.

A l'origine de l'affaire, une plainte d'associations d'usagers des transports (FNAUT), qui accusait sa filiale de l'époque, Saab, de publicité écologique mensongère.

Parue dans la presse en 2007, cette publicité vantait les mérites de la Saab 9-3 Bio Power, présentée comme "plus écologique, plus économique" et roulant au "carburant naturel", puisque le moteur pouvait fonctionner avec du Superéthanol 85, un biocarburant composé à 85% d'alcool de blé ou de betterave.

Pour la FNAUT, partie civile, les vertus annoncées par la publicité ne sont pourtant réunies qu'en utilisant uniquement du bioéthanol, information présente qu'en tout petits caractères au bas de la publicité.

En roulant à l'essence classique, la voiture est "très polluante", ce qui constitue "un procédé éminemment trompeur" qui "induit le consommateur en erreur", avait accusé l'avocat de la FNAUT, Me Benoist Busson, qui demandait la publication d'un rectificatif dans la presse et 15.000 euros de dommages et intérêts.

Pour GM, Me Pierre-François Veil avait plaidé la relaxe, déclarant qu'une "condamnation de GM serait dramatique", après les révélations de trucage qui ont ébranlé son concurrent Volkswagen.

spe/mig/bir/pre

© 2015AFP