webleads-tracker


PSA revoit son comité executif

Constructeurs

Le constructeur automobile français PSA a annoncé jeudi le remplacement de son directeur pour l'Asie du sud-est, une région où le groupe est en grande difficulté, dans un communiqué détaillant plusieurs changements au sein du Comité exécutif.

"Denis Martin a souhaité poursuivre des projets personnels à l'extérieur du groupe", a affirmé PSA. Il est remplacé comme directeur de la région Chine et Asie du sud-est par le directeur de l'Amérique latine, Carlos Gomes.

Après avoir progressé rapidement pendant plusieurs années et écoulé 710.000 voitures en Chine en 2015, PSA a subi un écroulement de ses ventes. De janvier à novembre 2017, le groupe a écoulé 337.000 véhicules sur le premier marché automobile mondial, un recul de 37% par rapport à la même période de l'an dernier.

PSA est très loin de ce qui était son objectif affiché: vendre un million d'unités en "Chine et Asie du sud-est" à l'horizon 2018. Comme dans le même temps, ce marché stratégique pour le groupe a enregistré une forte croissance, sa part de marché s'est effondrée.

M. Gomes aura pour mission d'améliorer la performance en Chine. Il peut se prévaloir d'un bilan flatteur en Amérique latine. "On est passé d'une perte en centaine de millions à un bénéfice en centaines de millions. M. Gomes a actionné tous les leviers opérationnels, industriels, commerciaux, réduction des coûts, pour permettre le redressement dans la région", a déclaré à l'AFP un porte-parole de PSA.

Le communiqué souligne aussi les résultats obtenus par M. Gomes en Amérique latine "dans un contexte économique difficile".

Par ailleurs, une femme, Brigitte Courtehoux, entre au comité exécutif comme directrice des services de mobilité et de connectivité en remplacement de Grégoire Olivier.

Ce dernier est nommé Secrétaire général et succède à Olivier Bourges. Connaisseur de la Chine, il agira aussi en soutien du patron de cette région, dans le domaine des affaires publiques.

Olivier Bourges devient directeur des programmes et de la stratégie en remplacement de Patrice Lucas.

M. Lucas remplacera quant à lui Carlos Gomes à la tête de la région Amérique latine.

aro/tq/nas

© 2017AFP