webleads-tracker


PSA: les ventes plongent au 1er semestre, victimes du coronavirus

Constructeurs

Le constructeur automobile PSA (Peugeot, Citroën) a annoncé jeudi une chute de 45,7% de ses ventes au premier semestre, à un million de véhicules, conséquence de la pandémie de coronavirus.

Le groupe, en cours de fusion avec l'italo-américain Fiat Chrysler (FCA), précise toutefois que ses ventes mondiales ont "presque doublé" en juin par rapport à mai, atteignant plus de 231.000 véhicules, dans un contexte de poursuite de la crise sanitaire.

"Nos équipes sont concentrées sur la reprise en cette période critique, pleinement engagées pour dynamiser leurs ventes rentables, portées par des modèles très qualitatifs et compétitifs", a commenté Carlos Tavares, président du directoire du groupe PSA, cité dans un communiqué.

Sur son principal marché, l'Europe, le groupe français, qui inclut également les marques DS, Opel et Vauxhall, estime être "sur la voie de la reprise". Ses ventes se sont "fortement redressées" en juin - elles ont doublées, à 202.000 véhicules, tandis que les livraisons ont progressé de 71% par rapport au mois précédent - "dans un marché européen en baisse de 39% au premier semestre 2020".

De janvier à juin, le groupe a commercialisé 884.000 véhicules dans cette zone, ce qui représente un recul de 47,3%.

PSA "reste concentré sur sa performance CO2" et a confirmé sa prévision d'être conforme aux normes européennes d'ici fin 2020.

Le groupe cherche en particulier à se positionner sur l'électrique et souligne que "l'offensive" de toutes ses marques "produit ses premiers résultats, puisque la part de marché du groupe a augmenté de 10 points sur ce marché sur les cinq premiers mois de l'année".

Les ventes du groupe ont également été très affectées par la crise sanitaire en Chine, où elles ont chuté de 42,4% à seulement 34.000 véhicules sur les six premiers mois de l'année, un chiffre négligeable sur le premier marché automobile mondial.

En revanche, le groupe français a résisté au Moyen-Orient et en Afrique, où il a vendu plus de 71.000 véhicules depuis le début de l'année, un chiffre quasi identique à celui de l'année précédente. Malgré la pandémie et un fort recul du marché régional, le groupe a vu sa part de marché bondir de 46%.

vac/aro/spi

© 2020AFP