webleads-tracker


Point S part à la conquête de la Chine

Réparateurs

L'enseigne française d'entretien automobile Point S a annoncé jeudi qu'elle partait à la conquête du gigantesque marché chinois avec l'objectif d'ouvrir 2.000 centres d'entretien dans le pays d'ici à 2026.

Déjà présent dans 38 pays, "Point S se lance sur le marché de l'après-vente automobile chinois et annonce la création de Point S China", indique le groupe dans un communiqué. Il précise s'allier sur ce projet avec un partenaire local, Suremoov, "un groupe chinois reconnu dans le monde de la franchise".

Suremoov est un spécialiste de l'entretien automobile et de la carrosserie qui compte "950 points de vente dans les principales grandes villes du pays".

Dans un premier temps, deux unités pilotes de Point S China ouvriront d'ici à la fin de l'année.

Point S est déjà implanté en Asie depuis 2016, avec des filiales en Malaisie et en Inde. L'entreprise a étendu son activité aux Philippines en 2018 puis à Hong Kong et Singapour en 2019.

"Nous sommes très fiers d'annoncer l'arrivée de Point S en Chine avec de fortes ambitions de développement", a commenté le directeur général de Point S, Christophe Rollet, cité dans le communiqué. "Avec une augmentation du parc roulant qui devrait doubler d'ici 2025, le marché de l'après-vente automobile chinois est en forte croissance", a-t-il souligné.

A l'origine simple spécialiste du pneu, Point S s'est fortement développé depuis une dizaine d'années dans l'entretien et la vente de pièces automobiles. Ce réseau d'adhérents indépendants est engagé dans une stratégie ambitieuse d'expansion internationale.

Point S compte 550 points de vente en France et 4.350 dans le monde.

La société a par ailleurs annoncé jeudi l'acquisition en France de la marque Pneu Pro Services (PPS). Cette centrale d'achat réservée aux professionnels du pneu et de la pièce auto compte 120 adhérents. "Cette nouvelle acquisition permet à Point S Group d'accroître son volume d'achat", a expliqué l'enseigne.

© 2019AFP

© 2019AFP