webleads-tracker


Plan de relance: l'analyse de la FNA

Services

La FNA estime que le plan de relance du gouvernement répond de manière générale aux objectifs de relance économique pour les PME et les TPE. L’organisation professionnelle rejoint l’U2P sur la demande de mise en place d’un comité de suivi et souhaite être directement associée à ce suivi en tant que premier représentant des entrepreneurs artisans de l’automobile et de la mobilité.

Un plan de soutien massif et maitrisé
La FNA salue la volonté du gouvernement de développer les transports plus propres (train, véhicules, transports en commun, vélo) qui s’inscrit dans la continuité de la transition écologique du parc. Elle salue aussi l’attention portée aux TPE / PME qui ne sont pas oubliées : elles représentent plus de 30% du chiffres d’affaires des entreprises françaises.

La FNA félicite les mesures concernant la compétitivité des petites entreprises : une politique fiscale plus attractive pour les TPE / PME avec une baisse de 20M € des impôts de production et un renforcement souhaité des fonds propres (en recherchant à restaurer la capacité d'investissement des entreprises nécessaire à la reprise).

« France Relance » et automobile
30 Milliards d’euros du plan de relance sera dédié à la transition écologique dont le verdissement du parc automobile privé et public dont la FNA est l’organisation professionnelle de référence dans ce domaine. En ce qui concerne l’aide à l'achat de véhicules propres dans le cadre du plan automobile, 3 points sont à souligner :

- Evolutions du dispositif du bonus écologique (électrique et hybrides rechargeables)
- Evolutions de la prime à la conversion poursuivie
- Bornes électriques : porter le nombre de recharge à 100 000 dès 2021

Le cout de la mesure associé est 1.9 milliards d’euros sur deux ans avec un plan de soutien à l’hydrogène de 7 milliards mobilisés jusqu’à 2030 dont 2 milliards dès 2021.

La FNA appelle le Gouvernement à suivre la mise en œuvre objective de ces mesures en y associant les TPE et leurs représentants et partage pleinement la position de l’U2P : « France Relance » est un point de départ. Un comité de suivi doit s’instaurer pour vérifier que les TPE ont bénéficié des Mesure.