webleads-tracker


Panasonic victime des prix des matières premières

Equipementiers

Le groupe technologique japonais Panasonic a souffert sur son troisième trimestre 2021/22 (octobre-décembre), notamment de l'impact de la flambée des prix des matières premières, mais a maintenu ses objectifs annuels en comptant sur des cessions d'actifs.

Son bénéfice net trimestriel a fondu de 48% sur un an à 42,6 milliards de yens (près de 330 millions d'euros), et son bénéfice opérationnel a chuté de 44% à 73 milliards de yens, selon un communiqué publié mercredi.

Panasonic a souligné l'impact du renchérissement des matières premières, notamment pour son segment électroménager, mais aussi des baisses de production dans l'industrie automobile - dont il est un fournisseur d'équipements électroniques - du fait de la pénurie de semi-conducteurs et d'autres pièces.

Ses ventes trimestrielles ont toutefois augmenté de 4% sur un an à 1.889,8 milliards de yens (14,6 milliards d'euros), portées par ses activités dans l'énergie, dont les batteries électriques qu'il fournit à l'américain Tesla, et par ses équipements et applications pour l'industrie.

Son chiffre d'affaires a aussi bénéficié de l'intégration dans ses comptes de Blue Yonder, spécialiste américain de logiciels intelligents pour les chaînes d'approvisionnement, dont Panasonic a finalisé l'acquisition en septembre dernier pour 7,7 milliards de dollars.

 

"Forte demande" de Tesla

Panasonic prépare actuellement la production dans l'une de ses usines au Japon d'une nouvelle batterie électrique cylindrique appelée "4680" (parce qu'elle fait 46 mm de diamètre et 80 mm de hauteur), plus large et plus puissante que ses précédents modèles.

Ce produit bénéficie d'une "forte demande" de Tesla, qui sera par conséquent servi en priorité, a souligné mercredi lors d'une conférence de presse le directeur financier du groupe japonais, Hirokazu Umeda, selon des propos rapportés par l'agence Bloomberg.

Une ligne de production pilote de cette nouvelle batterie doit démarrer cette année, a ajouté M. Umeda.

Pour l'ensemble de son exercice en cours, qui s'achèvera le 31 mars, Panasonic continue de miser sur un bénéfice net de 240 milliards de yens (plus de 1,8 milliard d'euros au cours actuel), soit un bond de plus de 45% sur un an.

Il prévoit toujours également un bénéfice opérationnel de 370 milliards de yens (+43%) pour un chiffre d'affaires annuel en hausse de 9% à 7.300 milliards de yens (56,5 milliards d'euros au cours actuel).

Panasonic a justifié le maintien de ses objectifs annuels par les "gains attendus de cessions d'actifs et d'autres facteurs", sans donner davantage de détails dans son communiqué.

etb/spi

© 2022AFP