webleads-tracker


Padam Mobility au salon des Journées AGIR les 26 et 27 juin

Services

L’offre traditionnelle de transport, polluante et coûteuse autant pour les acteurs publics que pour les usagers, nécessite aujourd’hui d’être transformée. Afin de contribuer à la réflexion sur le sujet, le salon Agir réunira les 26 et 27 juin prochains à Poitiers les professionnels des transports publics, experts de la mobilité et décideurs politiques. Parmi ces nouveaux acteurs de la mobilité se trouvera Padam Mobility, service intelligent de transport à la demande...

Padam Mobility, le transport à la demande à l’ère du digital

Durant deux jours, le salon Agir sera rythmé par 7 conférences (gratuité des transports, enjeux de la collection des données, bilans de la voiture électrique, etc.) animées par de nombreux acteurs politiques, des experts et des entrepreneurs de la mobilité.  Avec 700 participants, 80 stands et 4 500 m2 d’exposition, le salon se présente comme le rendez-vous incontournable de la mobilité. Padam Mobility s’inscrit parfaitement dans ce salon autant pour le sujet de la mobilité que pour son indépendance. En effet, totalement affranchie des opérateurs de transports, la société trouve son écho dans Agir, association de réseaux de transports indépendants à l’origine du salon.

Fondée en 2014 par trois ingénieurs, Padam Mobility se base sur l’intelligence artificielle pour assouplir et optimiser les trajets des passagers comme des conducteurs. Proposé en marque blanche, le service est totalement personnalisé et s’inclut dans l’offre proposée par les opérateurs de transports tels que Keolis, Transdev ou encore la RATP dev.  L’application du passager lui permet de réserver, payer et voir en temps réel où se trouve son bus. L’application du conducteur calcule quant à elle sans cesse le meilleur trajet tout en répondant aux demandes des utilisateurs.

Déjà proposé dans de nombreuses villes françaises (Orléans, Lille, Chelles, Meaux, Gally-Maudre dans les Yvelines), ainsi que sur toute la grande couronne parisienne, le projet s’expatrie aussi à l’étranger (Padoue en Italie, à Hong-Kong, en Finlande et prochainement à Madrid).

« Padam Mobility, comme l'an dernier, tient tout particulièrement à se trouver aux côtés d'Agir pour cet évènement essentiel. Nous mettons l'innovation au cœur de notre démarche et au service de la principale association de réseaux de transports indépendants. Nos solutions sont particulièrement utiles aux zones mal desservies, où la desserte des usagers est difficile. À travers notre présence au salon Agir, nous voulons apporter la technologie du secteur privé aux contraintes du secteur public : servir tout le monde, et les servir partout sur le territoire. » explique Grégoire Bonnat, co-fondateur de Padam Mobility.

 

La mobilité alternative : un enjeu économique, écologique et sociologique

Cette nouvelle offre digitale répond à des enjeux variés et indispensables pour l’équilibre de nos sociétés futures.

Un enjeu économique d’une part, car les bus sont nombreux à réaliser des retours à vide, ce qui est très coûteux pour les collectivités. A cela s’ajoute la problématique du « dernier kilomètre », le coût du transport augmentant considérablement lorsque le bus se rapproche de son lieu de destination finale. Ainsi, Padam Mobility a déjà fait économiser 20 000 km2 depuis janvier 2019 grâce à son algorithme recalculant sans cesse le meilleur trajet pour les conducteurs.

L’enjeu écologique est également à souligner. En effet, 20 000 km2 en moins c’est aussi une réduction de 5 tonnes de CO2 émis sur seulement 4 mois.

Sociologique enfin, car l’offre de transport est très inégale entre les métropoles et les villes moyennes, alors que ces dernières sont de plus en plus convoitées par les jeunes générations, notamment pour leur nature et leur sécurité. Ainsi, le baromètre des territoires 2019 nous indique que 43% des moins de 35 ans souhaitent vivre dans une ville moyenne contre seulement 22% pour une grande ville. Point noir au tableau : l’offre de transports. Ils sont ainsi 40% à estimer qu’elle s’est dégradée dernièrement. De manière générale, l’accès aux services du quotidien est perçu comme contraint pour plus d’1 Français sur 3 (Etude ELABE pour le Laboratoire de la Mobilité Inclusive, 2018).

A souligner également les inégalités entre ceux qui travaillent de jour et ceux qui travaillent de nuit. Ces derniers pâtissent en effet d’une fréquence de transport très amoindrie, comme dans la ville de Padoue en Italie. Malgré une activité nocturne très développée du fait des 60 000 étudiants à l’Université, la ville ne disposait d’aucune solution de transport en commun de nuit. Initié en janvier 2019, le service de navettes de nuit a connu très tôt une forte demande ce qui a amené la mairie à augmenter le nombre de bus et à élargir leur recouvrement horaire.

“À Padoue, nous accueillons des dizaines de milliers d'étudiants universitaires très intéressés de pouvoir utiliser le bus le soir. La flexibilité de cette solution permet de proposer et de pérenniser un service de nuit qui serait autrement trop onéreux par rapport aux passagers transportés".  s’exalte le maire de Padoue, Sergio Giordani

 

À propos de Padam Mobility

Padam Mobility, créé en 2014 par trois ingénieurs, édite des solutions SaaS utilisant l'intelligence artificielle et les applications mobiles pour opérer plus efficacement les services de bus. Padam Mobility propose son service en marque blanche en adaptant sa solution aux besoins des villes de France mais aussi d’Europe. La startup propose une solution de transport à la demande, dans laquelle les itinéraires des véhicules, au lieu d'être figés, sont optimisés en temps réel en fonction des réservations. Les opérateurs de transport en commun mettent en place la technologie de Padam Mobility sur leurs réseaux pour proposer un service plus attrayant et fiable aux usagers et réaliser des gains d'exploitation.

Siemens Mobility, portefeuille d’infrastructures intelligentes dans le domaine de la mobilité intermodale, a réalisé un partenariat avec Padam Mobility en octobre 2018 en vue de multiplier les options de transport à la demande et d’améliorer l’expérience des usagers.

https://www.padam.io/

 

A propos du salon AGIR

LOM, MaaS, covoiturage, véhicules électriques, etc. les conférences des Journées AGIR déclinent les questions les plus opérationnelles des autorités organisatrices et des opérateurs afin d’y apporter des éléments de réponses via des regards d’experts, des retours d’expériences, des points de vue de décideurs, etc. Le choix des thématiques des 7 conférences permet d’aborder des problématiques communes à tous les réseaux en proposant des solutions de mise en œuvre concrètes. Avec 700 participants, 80 stands, 4 500 m2 d’exposition pour la session 2019, le salon Agir se présente comme le rendez-vous incontournable de la mobilité pour rencontrer les décideurs publics.

https://www.journees-agir.org/