webleads-tracker


Nissan rachète un spécialiste japonais des batteries électriques

Constructeurs

Le constructeur automobile japonais Nissan, allié du français Renault, a annoncé mercredi un accord pour acquérir la majorité du capital de Vehicle Energy Japan, une petite société japonaise qui développe, produit et commercialise des batteries électriques lithium-ion.

Nissan va acquérir toutes les parts du principal actionnaire actuel de Vehicle Energy Japan, le fonds d'investissement japonais parapublic INCJ, et souscrire également à de nouvelles actions émises par l'entreprise en vue d'en faire une filiale consolidée dans ses comptes, selon un communiqué.

Le montant de cette acquisition n'a pas été dévoilé mais il serait modeste, autour de 10 milliards de yens (70 millions d'euros), selon le journal Nikkei.

Vehicle Energy Japan compte environ 600 salariés et dispose de plusieurs sites au Japon, aux Etats-Unis et en Europe, selon le site internet de l'entreprise. Hitachi Astemo, équipementier automobile du conglomérat nippon Hitachi, fait partie de ses actionnaires minoritaires.

"En tant que fournisseur clé de Nissan, Vehicle Energy Japan jouera un rôle crucial dans sa stratégie d'électrification en cours", a souligné le groupe automobile.

Fin 2021, Nissan s'est fixé pour objectif d'atteindre une part de 50% pour ses véhicules électrifiés (100% électriques et hybrides) dans ses ventes mondiales d'ici 2030, contre environ 10% en 2020, et a annoncé un investissement équivalent à 15 milliards d'euros sur cinq ans dans ce domaine, soit deux fois plus que sur la décennie 2010-2020.

Vehicle Energy Japan devrait permettre à Nissan de sécuriser un approvisionnement "stable" en batteries électriques et contribuer au développement de batteries de nouvelle génération du groupe, a précisé celui-ci dans un communiqué.

etb/mac/lpa

© 2022AFP