webleads-tracker


Mitsubishi : S&P relève la note, l'alliance avec Nissan aidant

Constructeurs

L'agence de notation financière S&P Global Ratings a relevé vendredi d'un cran à BB+ la note à long terme du constructeur d'automobiles japonais Mitsubishi Motors, citant les progrès réalisés en termes de gouvernance et performances grâce à son alliance avec son compatriote Nissan.

S&P pense que les résultats opérationnels de Mitsubishi Motors se sont améliorés et que cela va continuer au moins sur les deux prochaines années, du fait d'une gestion mieux maîtrisée et de solides ventes de véhicules neufs.

"Dans le cadre de l'alliance avec Nissan Motor, Mitsubishi Motors a montré des progrès dans la gestion des risques de l'entreprise et la gouvernance, ce qui, à son tour, a aidé le groupe à recouvrer ses performances opérationnelles", a écrit S&P dans un communiqué.

Mitsubishi Motors a été sauvé en 2016 par Nissan, devenu son premier actionnaire à hauteur de 34% après un scandale de données falsifiées.

Le groupe a ensuite revu son organisation interne et cela porte ses fruits, estime l'agence qui souligne aussi la force de la marque en Asie du Sud-Est.

Après ce sauvetage, Carlos Ghosn a pris la présidence du conseil d'administration de Mitsubishi Motors, mais en a été débarqué quelques jours après son arrestation le 19 novembre dernier à Tokyo sur des soupçons de malversations financières. Il est toujours détenu au Japon et sous le coup de trois inculpations.

S&P a assorti sa note d'une perspective stable qui reflète l'analyse selon laquelle les bénéfices et la rentabilité de Mitsubishi Motors peuvent supporter un ralentissement du marché mondial de l'automobile.

Mitsubishi Motors est venu rejoindre Renault et Nissan au sein d'une alliance qui s'est hissée en 2017 et 2018 au premier rang des constructeurs d'automobiles en termes de ventes (hors poids lourds).

kap/lth

© 2019AFP