webleads-tracker


Michelin va verser une prime exceptionnelle

Equipementiers

Comme d'autres grands groupes, le géant français du pneumatique Michelin va verser une prime exceptionnelle de 250 à 750 euros à ses salariés français gagnant moins de 34.000 euros annuels, a-t-il annoncé jeudi.

"En réponse à la demande adressée aux entreprises par le président de la République française pour soutenir le pouvoir d'achat, Michelin va attribuer une prime exceptionnelle aux salariés du groupe en France qui touchent moins de 34.000 euros bruts annuels", écrit le groupe dans un communiqué, qui a présenté jeudi après-midi son dispositif aux représentants du personnel.

Le montant de la prime sera dégressif et variera en fonction du salaire annuel brut perçu par le salarié: "750 euros pour les salariés percevant moins de 26.000 euros"; "500 euros pour les salariés percevant entre 26.000 et 30.000 euros" et "250 euros pour les salariés 30.000 et 34.000 euros".

Cette prime concernera "50% des salariés du groupe en France, dont la quasi-totalité des opérateurs", précise également Michelin, qui proposera pour 2019 des "augmentations supérieures à l'inflation": "+2% pour les opérateurs, employés techniciens et agents de maîtrise" et "+2,8% pour les cadres".

Orange, Publicis, Altice, Iliad, LVMH et Kering, Total, la liste des grandes entreprises séduites par l'idée d'une prime défiscalisée, annoncée lundi au milieu d'un ensemble de mesures destinées à réinjecter du pouvoir d'achat pour les ménages, s'est progressivement allongée.

Le groupe Total a ainsi annoncé qu'il verserait une prime exceptionnelle de 1.500 euros à tous ses salariés en France tandis que les opérateurs de télécoms Orange et Altice et le groupe publicitaire Publicis ont eux opté pour un montant de 1.000 euros.

kal/san/az

© 2018AFP