webleads-tracker


Mercedes-Benz Vans et Rivian s’associent pour la production d’utilitaires électriques

Constructeurs

Le fabricant allemand de voitures haut de gamme Mercedes-Benz et la start-up américaine Rivian ont annoncé jeudi vouloir produire ensemble des camionnettes électriques en Europe.

Le fabricant allemand de voitures haut de gamme Mercedes-Benz et la start-up américaine Rivian ont annoncé jeudi vouloir produire ensemble des camionnettes électriques en Europe.

Les deux groupes ont signé un accord visant à former une coentreprise dans le but de partager les investissements, les coûts et combiner certaines de leurs opérations, pour une production "commençant dans quelques années", est-il précisé dans un communiqué.

L'idée serait de construire une usine entièrement dédiée à des véhicules électriques sur un site déjà existant de Mercedes-Benz en Europe centrale ou Europe de l'Est.

"En travaillant ensemble, (les deux groupes) seront en mesure de tirer parti des synergies opérationnelles et d'augmenter considérablement leur rentabilité pour aider à rendre les camionnettes plus abordables pour les clients commerciaux motivés par le coût total", souligne le communiqué.

Mercedes-Benz, né de la scission de Daimler en Mercedes-Benz d'un côté et Daimler Truck de l'autre, produit des camionnettes électriques depuis 2010 et en propose actuellement quatre modèles.

Le groupe s'est fixé en avril l'objectif de réduire d'ici 2030 ses émissions de CO2 par voiture de 50% comparé à 2020, misant sur l'électrification et une production moins polluante.

Rivian est arrivé beaucoup plus récemment sur le marché automobile, sa production ayant démarré il y a tout juste un an.

Mais la start-up a fait parler d'elle en décrochant un contrat avec Amazon pour 100.000 camionnettes électriques d'ici 2030 et en faisant une entrée en Bourse tonitruante fin 2021.

L'entreprise, qui fabrique aussi des pick-up et des SUV, peine toutefois depuis à monter en puissance, notamment faute de pièces et composants suffisants. Son action a beaucoup chuté depuis son arrivée à Wall Street et elle a dû supprimer des postes en juillet.

L'action de Mercedes-Benz baissait d'environ 2% en fin de séance à la Bourse de Francfort jeudi tandis que celle de Rivian s'appréciait de plus de 6% à la mi-séance à Wall Street.

jum/dho/bt

© 2022AFP