webleads-tracker


Magneti Marelli : un pas de plus vers la vente

Equipementiers

L'équimentier automobile Magneti Marelli devrait être séparé de Fiat Chrysler (FCA) d'ici fin 2018-début 2019 et coté à la Bourse de Milan, a annoncé jeudi le constructeur italo-américain dans un communiqué.

Les actions de la nouvelle holding Magneti Marelli seront distribuées aux actionnaires de FCA, selon ce projet approuvé jeudi par le conseil d'administration du constructeur.

Après cette annonce, le titre FCA a gagné 4,8% à 18,46 euros à la cloture de la Bourse de Milan.

"La séparation créera de la valeur pour les actionnaires de FCA et dans le même temps fournira la nécessaire flexibilité opérationnelle à la croissance de Magneti Marelli dans les années à venir", a expliqué le constructeur.

Elle permettra par ailleurs "à FCA de se focaliser davantage sur son portefeuille clé et d'améliorer sa position en capital", a noté son patron Sergio Marchionne, cité dans le texte.

"La séparation de FCA et Magneti Marelli est un élément clé du plan stratégique 2018-2022 qui sera présenté en juin", a-t-il souligné.

Le groupe précise néanmoins qu'il pourra "à n'importe quel moment et pour n'importe quelle raison, modifier ou mettre fin à l'opération proposée", et qu'il n'y a donc "aucune assurance quant à son délai ou à sa réalisation".

Magneti Marelli, fondé en 1919, compte 43.000 employés. Présent dans 21 pays, avec 86 usines et 14 centres de recherche, il a enregistré en 2016 un chiffre d'affaires de 7,9 milliards d'euros.

L'équipementier est présent à la fois dans les systèmes d'éclairage, de télématique, de systèmes de divertissement embarqués, les systèmes de suspension, les pots d'échappements, les pièces moteur ou encore de freinage.

cco/ob/spi

© 2018AFP