webleads-tracker


Madrid : un système d'auto-partage électrique

Constructeurs, Services

Le constructeur automobile allemand Daimler lancera d'ici fin 2015 un service de voitures électriques en autopartage à Madrid, a annoncé un porte-parole, en précisant qu'il reprendrait le modèle de Berlin.

La flotte comprendra dans un premier temps 500 voitures deux places Smart Fortwo, dans leur version électrique, réparties à travers la capitale espagnole, a indiqué le porte-parole.

Le groupe Daimler, propriétaire des marques Mercedes-Benz et Smart, propose déjà son service dans six pays en Europe, en premier lieu son pays d'origine, l'Allemagne, mais aussi en Italie, en Autriche, aux Pays-Bas et au Danemark, ainsi qu'aux Etats-Unis et au Canada.

Il a aussi fait une tentative avortée à Lyon, avant de se retirer en 2012.

"Nous voulons développer la marque" et "l'Espagne est un marché intéressant", a expliqué le porte-parole.

La date exacte de lancement et les tarifs qui seront appliqués à Madrid ne sont pas encore connus.

Le système proposé par Daimler diffère de celui de l'industriel français Vincent Bolloré à Paris, où le conducteur doit chercher son véhicule dans une station. Avec Car2go, il peut prendre et déposer la voiture dans la rue, dans un certain périmètre, des employés se chargeant ensuite de le ramener à une borne pour recharger la batterie électrique.

Il ne s'agit pas non plus d'un projet public comme à Paris, a précisé une porte-parole de la municipalité, même s'il a le soutien de la mairie.

"Ce n'est pas un projet de la mairie comme Bicimad", le réseau de vélos électriques madrilène entré en service en juin 2014, a-t-il ajouté.

Des groupes industriels comme Bolloré ou Daimler tentent de promouvoir par le biais de l'auto-partage l'usage du véhicule électrique, qui peine à décoller, ne représentant que 0,5% du marché automobile mondial.

laf/mck/pre

© 2015AFP