webleads-tracker


Liqui Moly : Ernst Prost prend sa retraite à 65 ans

Equipementiers

Quel est le point commun entre le 1er octobre 1990 et le 22 février 2022 pour LIQUI MOLY ? Ces deux dates marquent un tournant chez le fabricant allemand d’huile moteur. Après plus de trois décennies au service des personnes et de l’entreprise, le directeur général Ernst Prost prend sa retraite.

« Les graines sont semées. Mais au cours des 31 dernières années, nous avons bien labouré l’entreprise et le secteur », se souvient Ernst Prost. « Nous », ce sont Ernst Prost et Günter Hiermaier. Le 01/10/1990, ils ont quitté ensemble un fabricant de produits d’entretien automobile situé au bord du Danube pour remonter le fleuve et rejoindre ce qui était encore une petite entreprise à Ulm. Ernst Prost a commencé en tant que directeur marketing et commerce, tandis que Günter Hiermaier était directeur des ventes pour le commerce spécialisé en Allemagne. « Il y a plus de 30 ans, il était mon apprenti », explique Ernst Prost. « Nous étions toujours ensemble », se souvient le directeur sortant.

Aujourd’hui, leurs voies se séparent sur le plan professionnel. Günter Hiermaier, deuxième directeur général depuis 2018, dirigera désormais seul la destinée de LIQUI MOLY. « Nous avons encore connu nos noces de perle. Mais maintenant, c’est définitivement fini pour moi », déclare Ernst Prost avec un clin d'œil. « Les 30 dernières années ont été enfilées comme des perles sur un collier. Chacune d’elles est un trésor précieux de mon parcours. »

Avec son équipe, Ernst Prost a transformé LIQUI MOLY et a fait de ce petit fabricant d’additifs la marque d’huile moteur la plus populaire d’Allemagne, active dans 150 pays. En 1990, l’entreprise affichait un chiffre d’affaires d’environ 15 millions d’euros et comptait 118 employés. Fin 2021, il s’agissait de 733 millions d’euros et de 1 008 collaborateurs.

Jusqu’en 1998, Ernst Prost, compagnon mécanicien de formation, a progressivement acheté des parts de l’entreprise à la famille fondatrice et est devenu associé-gérant. Il a ainsi sauvé l’entreprise de la faillite et préservé des dizaines d’emplois. L’entrée dans le secteur des huiles moteur a donné une impulsion décisive à la croissance. « En fait, c’était de la folie de se lancer dans cette activité. Vous devenez soudain un petit poisson dans le bassin à requins. En concurrence avec les plus grandes entreprises du monde », raconte Ernst Prost à propos de sa décision de ne plus se limiter à la fabrication d’additifs. En 2006, les usines d’huile minérale Meguin à Saarlouis sont devenues une filiale à 100 %. C’était le pas définitif vers le statut de fabricant d’huile moteur indépendant. En 2017, Ernst Prost a vendu ses parts au Groupe Würth, mais est resté directeur général.

Ernst Prost était le visage de la marque. Au début, la popularité du charismatique directeur se limitait au secteur. Mais cela aussi allait changer : au plus fort de la crise économique de 2010, Ernst Prost a décidé de diffuser la première publicité télévisée de l’histoire de l’entreprise. Avec ce spot conçu en interne, il a non seulement gagné le cœur du public au-delà des frontières de l’Allemagne, mais aussi le prestigieux prix de la publicité EFFIE en argent dans la catégorie automobile. De nombreux prix et distinctions ont suivi, notamment pour sa responsabilité sociale et sa manière de gérer l’entreprise. Jusqu’au bout, il est resté fidèle à sa ligne de conduite et a renoncé aux subventions de l’État ainsi qu’au chômage partiel, même pendant la douloureuse crise du coronavirus. Il a même embauché du personnel et fait face à la crise en investissant des millions - avec les moyens du bord, comme il dit.

Ernst Prost n’a pas seulement pris position pour « sa LIQUI MOLY » et ses collaborateurs, mais aussi par exemple contre la domination de l’industrie financière ainsi que pour des impôts plus élevés pour les riches et pour des salaires minimums. L’intérêt des médias était éveillé et l’est resté jusqu’à aujourd’hui. Interviews dans des publications imprimées, à la radio et à la télévision. Selon le Spiegel, Ernst Prost était même « l’entrepreneur ayant fait le plus d’apparitions dans des talk-shows allemands » en 2011. Et comme l’entrepreneur Ernst Prost n’est pas un homme de paroles mais d’actions, il a créé au total trois fondations d’utilité publique avec sa fortune personnelle.

Ernst Prost : « Ces années ont été difficiles, mais épanouissantes. Le travail est mon élixir de vie et LIQUI MOLY l’œuvre de ma vie. Je sais qu’avec mon ami Günter Hiermaier et son équipe, elle est entre de bonnes mains. La vie a une fin. C’est pourquoi j’envisage enfin une période de ma vie qui ne serait plus minutieusement rythmée et déterminée par des tiers, mais qui m’offrirait de la liberté. »