webleads-tracker


L'innovation automobile exposée au CES 2020

Constructeurs, Equipementiers

Grande promesse des constructeurs automobiles, les premières voitures sans humain au volant tardent à arriver. Mais le secteur regorge d'autres innovations présentées au grand salon annuel des technologies à Las Vegas.

Petit panorama de celles qui font sensation.

Électrification

Tesla n'est plus le seul grand nom sur le créneau des voitures électriques, qui essaiment un peu partout dans le monde à un rythme qui s'accélère, selon les organisateurs du CES.

"On connaît tous les véhicules électriques, mais on arrive enfin à ce point d'inflexion où ils commencent à vraiment avoir du sens", estime Steve Koenig, responsable des études de marché pour l'organisation qui organise le salon, la Consumer Technology Association.

Parmi les nouveaux modèles dévoilés à Las Vegas, certains étaient clairement destinés au marché haut de gamme actuellement dominé par Tesla.

Ainsi le SUV Fisker Ocean, livré à partir de mi-2022 pour un prix débutant à 37.499 dollars, propose un "mode spécial Californie" où neuf vitres, dont le panneau solaire du toit, peuvent se mouvoir pour créer un habitacle très aéré tout en maintenant une bonne tenue de route. C'est "un SUV de luxe tout électrique à un prix abordable", selon son créateur Henrik Fisker.

La start-up chinoise Byton a de son côté annoncé le lancement cette année en Chine et en 2021 aux Etats-Unis d'un modèle haut de gamme de son SUV électrique M-Byte à 45.000 dollars.

Fiat Chrysler Automobiles a pour sa part assuré que tous les modèles de sa marque Jeep offriraient des options de recharge électrique d'ici à 2022.

 

Des capteurs un peu partout

Qui dit voitures autonomes dit capteurs. Mais ces derniers doivent encore gagner en précision, entre systèmes de détection par ondes lumineuses, radars et caméras infrarouge, et le secteur n'a pas encore déterminé quelle était la meilleure solution.

"Il n'y a pas de technologie parfaite, chacune a ses inconvénients", remarque Bobby Hambrick du groupe suédois Hexagon qui présentait son propre prototype au salon. "Il faut une combinaison de divers outils et modalités", avec toujours un système de secours en cas de besoin, ajoute-t-il.

Les capteurs ne sont pas réservés à l'extérieur, ils peuvent aussi garder un oeil sur le conducteur et les passagers.

Parmi les systèmes présentés au salon, le concept Karma inclut par exemple un système de surveillance du conducteur avec reconnaissance faciale pour déverrouiller la voiture et détecteur de somnolence.

 

Réalité augmentée

De nouvelles technologies permettent d'apporter des informations directement devant les yeux du conducteur.

La société chinoise Futurus Technology propose ainsi un pare-brise à la "réalité mélangée", une technologie mêlant réalité augmentée et virtuelle, qui en l'occurrence peut montrer des informations sur la route devant soi, comme de potentiels obstacles.

"Cela augmentera la sécurité et aidera le conducteur à prendre une décision", affirme l'ingénieur Haujun Wu.

La firme allemande Bosch a de son côté présenté des lunettes intelligentes permettant aux conducteurs de voir les notifications reçues par exemple sur leur montre connectée sans avoir à détourner le regard. Un porte-parole de l'entreprise a assuré qu'avec ce système, l'image était projetée directement dans le champ de vision du conducteur sans créer de reflets potentiellement gênants.

 

Personnalisation

Certaines des technologies présentées au salon permettront aux véhicules de reconnaître qui est dans la voiture et d'adapter en fonction la position du siège, la température ou la musique.

"Vous pouvez créer un profil que vous stockez dans le cloud" et qui s'activera une fois que vous serez installé dans la voiture, explique Dean Phillips, qui travaille dans la division d'Amazon Web Services (AWS) dédiée à l'automobile.

La start-up Byton promet pour sa part d'inclure des applications en lien avec CBS/Viacom pour des films ou du divertissement, ou AccuWeather pour des prévisions météo localisées. Cela apportera aux utilisateurs "une expérience unique", assure son patron Daniel Kirchert.

 

5G et au-delà

Les sociétés travaillent encore à améliorer les commandes vocales ou la nouvelle technologie mobile 5G.

Les constructeurs veulent aussi améliorer le dialogue entre les voitures et leur environnement, les infrastructures et le trafic, un concept surnommé V2X.

"Je pense que le V2X va devenir un élément majeur car il permet aux voitures de savoir ce qu'elles ne peuvent pas voir, ce qu'il y a au coin de la rue", souligne Jack Gold, spécialiste des technologies au cabinet J. Gold Associates.

Samsung a notamment montré comment son unité de contrôle pouvait se connecter à la 5G pour apporter très rapidement des informations aux conducteurs.

"En 2020 on va voir l'avènement de formes de mobilité plus coopératives, avec 107 millions de voitures connectées désormais sur les routes qui commencent à partager des données sur les conditions du bitume et du trafic afin de permettre aux autres véhicules connectés d'anticiper les risques et d'améliorer les flux de circulation", avance Maite Bezerra d'ABI Research.

rl/jum/jul/myl

© 2020AFP