webleads-tracker


Liberty House reprend le carrossier Durisotti

Constructeurs

Le groupe britannique Liberty, de l'industriel Sanjeev Gupta, va acquérir le carrossier français Durisotti à la suite d'une décision du tribunal de commerce d'Arras (Pas-de-Calais) qui a validé l'offre de reprise, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué.

Liberty, qui fait partie du groupe GFG Alliance, va prendre en charge les trois sites de Durisotti, à Sallaumines (Pas-de-Calais), Agen (Lot-et-Garonne) et Metz (Moselle), et les 200 salariés de l'entreprise.

Dans un communiqué distinct, le préfet du Pas-de-Calais, Fabien Sudry, "se réjouit de cette décision qui assure la pérennité de l'activité de cette entreprise importante de transformation automobile du bassin minier".

Le groupe britannique a indiqué que son intention "sera de consolider les carnets de commandes de l'entreprise, de diversifier son offre de produits et de d'accroître sa base clientèle".

La reprise de Durisotti "marque une nouvelle étape de la stratégie de GFG" pour créer une chaîne intégrée en France, a-t-il ajouté.

"Durisotti nous aidera à renforcer et à diversifier notre présence en aval dans le secteur automobile, rejoignant nos autres activités françaises", a déclaré le patron de GFG, Sanjeev Gupta, cité dans le communiqué.

GFG Alliance est entré sur le marché français en mai 2018. Le groupe a acquis le seul fabricant français de roues en aluminium, AR Industries à Châteauroux (Indre) -rebaptisé Liberty Wheels France-, et l'usine Aluminium Dunkerque, devenue Liberty Aluminium Dunkerque.

Fondée en 1956, la société Durisotti se présente comme le deuxième carrossier industriel en France, spécialisé dans la conversion de véhicules utilitaires légers, pour des secteurs variés (véhicules pour les forces de l'ordre, transport de personnes ou de marchandises, BTP, biens d'équipement, services postaux notamment).

© 2019AFP