webleads-tracker


Les résultats de Valeo déçoivent les investisseurs

Equipementiers

Le titre de l'équipementier automobile Valeo a reculé de 4.59% mercredi matin à la Bourse de Paris, pénalisé par un nouveau ralentissement de la croissance de son chiffre d'affaires au troisième trimestre.

L'action Valeo a lâché 4,59% à 57.98 EUR, dans un marché en légère baisse (-0,37%).

"Le chiffre d'affaires au troisième trimestre ressort nettement au dessous des attentes", soulignent les analystes d'Invest Securities dans une note.

"La capacité du groupe à délivrer une surperformance impressionnante est tombée en panne", poursuivent-ils.

Tiré par le dynamisme des ventes en Chine et en Amérique du sud, le chiffre d'affaires de Valeo a progressé de 8% à taux de change et périmètre constants par rapport au troisième trimestre de 2016, à 4,3 milliards d'euros.

Toutefois, il s'agit d'une baisse de rythme par rapport au deuxième trimestre (+12%) et au premier (+22%). Les ventes de la période juillet-septembre ont en outre été inférieures au consensus d'analystes compilé par Factset, qui était de 4,45 milliards d'euros.

Le PDG de l'équipementier, Jacques Aschenbroich, a estimé lors d'une conférence téléphonique que son entreprise avait subi des "vents contraires" ces derniers mois, qu'il s'agisse de la situation géopolitique entre la Chine et la Corée du Sud ou de la hausse du coût des matières premières.

Sur la période, Valeo a aussi pâti d'un effet de changes négatif de 3,3% en raison surtout de l'appréciation de l'euro par rapport au dollar américain, bénéficiant en revanche d'un effet de périmètre positif de 5,9% après l'intégration de la société Ichikoh.

"Ce ralentissement de la croissance prend le contrepied de nos attentes de rattrapage après un deuxième trimestre qui donnait déjà des signes de faiblesse", estiment les analystes d'Invest Securities, qui sont passés de la recommandation "acheter" à "neutre" sur le titre.

Valeo n'a néanmoins pas modifié ses objectifs pour l'exercice en cours, tablant toujours sur "une croissance de son chiffre d'affaires supérieure de plus de 5 points à celle du marché".

jra-lem/soe/pre

© 2017AFP