webleads-tracker


Les Français attendent du futur gouvernement des mesures financières concrètes pour rendre la mobilité accessible (Aramisauto)

VO

Aramisauto leader de la vente en ligne de voitures neuves et d’occasion reconditionnées et l’institut KANTAR se sont penchés à la veille de l’élection présidentielle sur les attentes des Français en matière de mobilité. L’objectif : comprendre quels seraient les leviers pour redonner du pouvoir d’achat aux automobilistes en rendant la voiture beaucoup plus accessible et les mesures prioritaires à mener pour développer une mobilité durable.

Parmi les orientations prioritaires attendues, les Français souhaitent avant tout des mesures financières concrètes pour leur permettre de faire face aux dépenses contraintes du quotidien, comme celle du carburant qui est, plus que jamais, l’une de leurs principales préoccupations budgétaires. 68 % des Français attendent une réduction de la fiscalité sur les carburants, une attente bien plus élevée que les aides à l’achat d’un véhicule plus propre.

 

Par ordre de priorité, voici les 3 principales mesures financières attendues par les Français :

 

La réduction des taxes sur les carburants à 5,5 % au lieu de 20 % actuellement est d’abord citée par 68 % des Français, en particulier chez les automobilistes situés dans les petites agglomérations (76 %) < 20 000 habitants, où les déplacements sont plus nombreux et les alternatives de mobilité moins développées.

Une aide financière conséquente en fonction du revenu fiscal pour 41 % d’entre eux pour faire face aux frais contraints liés à l’automobile (achat, carburant, assurance)

La mise en place d’un taux zéro pour l’achat d’une voiture électrique (33 %) particulièrement plébiscité en région parisienne (39 %)

 

En termes de mobilité durable, les trois mesures prioritaires attendues par les Français : intermodalité, réparabilité et recyclage.

 

En 2018, le baromètre annuel Aramisauto / KANTAR dévoilait que 88% des Français utilisaient la voiture au moins une fois par semaine, voire pour la majorité, tous les jours, avec un usage plus intensif en zone rurale et dans les petites agglomérations.

La fréquence d’usage de la voiture était liée à un manque perçu d’alternatives de mobilité (quel que soit le déplacement, 6 Français sur 10 déclaraient n’avoir pas d’autre moyen de déplacement que la voiture*).

 

Les enseignements du sondage 2022 Aramisauto/Kantar dévoilent que le contexte a peu évolué en 4 ans et démontrent à quel point les Français ont besoin de simplifier leurs déplacements au quotidien, en passant SOUS EMBARGO facilement d’un mode de transport à un autre. Ce besoin fait particulièrement écho en région parisienne et dans les grandes agglomérations.

 

Faciliter les déplacements d’un mode de transport à un autre, grâce à une seule application (parking, autopartage, location de voiture, bus, tramway, métro, vélo, trottinette, TGV, Transilien,) 61 % des Français y sont favorables notamment en Ile-de-France (70 %), dans les grandes agglomérations de > 100 000 habitants (62 %), en zone rurale (56 %).

 

Conscients des enjeux environnementaux, les Français sont majoritairement favorables à lutter contre l’obsolescence programmée automobile et limiter les déchets inhérents à la voiture électrique, mais à condition que cela n’ait pas d’impact sur leur pouvoir d’achat.

 

La mise en place d’un indice de réparabilité sur les voitures neuves, 56 % des Français souhaitent de la transparence, notamment ceux vivant dans les agglomérations <20 000 habitants (65%)

Soutenir efficacement le recyclage des batteries (voitures, trottinettes, vélos électriques) 61 % des Français notamment 63 % des habitants situés dans les communes rurales et 63 % dans les agglomérations urbaines de 20 000 à 100 000 habitants.

* Les Français & l'automobile - Aramisauto Kantar 2018

 

Méthodologie KANTAR

Échantillon : 1000 individus 18 ans et plus – échantillon national représentatif France

Terrain : Du 16/02/2022 au 21/02/2022, terrain online via notre omnibus réalisé chaque semaine auprès de notre panel propriétaire de Kantar : Métaskope

Questions :

Quelles sont les grandes orientations que devrait proposer le prochain gouvernement pour rendre la mobilité plus accessible ?

Quelles seraient les mesures prioritaires à mettre en place par le gouvernement pour le développement d’une mobilité durable ?

Rapport omnibus Aramisauto Kantar

 

A propos d’Aramisauto

Aramisauto est le N°1 de la vente de voitures en ligne en France, et est l’entité française d’Aramis Group, un leader européen de la vente en ligne de voitures d’occasion aux particuliers qui réunit quatre marques : Aramisauto, Cardoen, Clicars et CarSupermarket, respectivement en France, en Belgique, en Espagne et au Royaume-Uni. Le Groupe transforme le marché de la voiture d’occasion et place la technologie digitale au service de la satisfaction du client. Sur l’ensemble de l’exercice 2021, en données pro forma, Aramis Group a généré un chiffre d’affaires de 1,361 milliard d’euros, vendu plus de 80 000 véhicules B2C et enregistré plus de 73 millions de visites sur ses sites Internet. A fin septembre 2021, le Groupe compte 1 800 collaborateurs, un réseau de 60 agences et trois sites industriels de reconditionnement. Aramis Group est coté sur le compartiment A du marché réglementé d'Euronext Paris (Ticker : ARAMI – ISIN : FR0014003U94).

Pour plus d’informations : aramis.group.

 

Pour en savoir plus : Newsroom Aramisauto & Aramis Group