webleads-tracker


Les Bourses européennes s'orientent à la hausse

Services

Les Bourses européennes se sont orientées à la hausse profitant de la baisse de l'euro face au dollar et des mesures de relance en Chine.

Les marchés européens ont attiré les investisseurs alors même que les marchés américains semblaient chercher un nouveau souffle.

Dans une note, Vincent Ganne de chez FXCM estime que la baisse de l'euro face au dollar est "un facteur fondamental monétaire qui soutient fermement la tendance haussière des actions au sein de la zone euro".

L'Eurostoxx 50 a pris 1,59%

La Bourse de Paris a connu une forte progression (+1,65%), au plus haut depuis avril, soutenue par Société Générale et les valeurs industrielles.

Le CAC 40 a pris 84,59 points à 5.196,73 points

Société générale a caracolé en tête (+7,90% à 48,17 euros) après la publication de résultats meilleurs que prévu et l'annonce d'un nouveau plan d'économies.

Le secteur automobile a été recherché grâce à la Chine, à l'image de PSA Peugeot Citroën (+3,06% à 18,89 euros), Renault (+3,46% à 88,39 euros), Valeo (+3,30% à 126,80 euros) et Faurecia (+4,52% à 36,90 euros).

Vicat a souffert (-1,83% à 67,15 euros) de résultats semestriels en recul.

Sanofi a nettement progressé (+2,53% à 100,65 euros), dépassant pour la première fois à la clôture le seuil des 100 euros.

La Bourse de Londres a terminé en hausse de 0,98%, tirée par un rebond des valeurs minières.

A la clôture, l'indice FTSE-100 a grimpé de 65,84 points pour terminer à 6.752,41 points.

Les minières ont rebondi à la faveur d'achats opportunistes: Rio Tinto a pris 3,93% à 2.567,50 pence à la veille de ses résultats semestriels, BHP Billiton 3,58% à 1.200,50 pence et Anglo American 1,73% à 798,10 pence.

Les compagnies pétrolières ont profité d'un très léger mieux des cours du brut: Royal Dutch Shell a gagné 1,67% à 1.861 pence, BP 1,19% à 395,05 pence et BG Group 1,19% à 1.101,50 pence.

Parmi les bancaires, RBS a gagné 2,27% à 346,70 pence et HSBC 2,13% à 594,60 pence. Standard Chartered aprés avoir bondi en début de séance a terminé sur un gain de 0,22% à 954,70 pence.

Le géant de la distribution Tesco est monté de 2,23% à 215,40 pence.

La Bourse de Francfort a terminé en nette hausse, l'indice Dax prenant 1,57% à 11.636,30 points.

Beiersdorf a terminé en tête, avec une hausse de 3,65% à 82,90 euros, après avoir confirmé ses ambitions pour 2015.

Volkswagen a avancé de 3,44% à 192,40 euros, suivi de Daimler (+2,66% à 84,59 euros) et de BMW (+2,30% à 92,97 euros).

Siemens a lui progressé de 1,51% à 100,10 euros, après avoir annoncé un investissement de 200 millions d'euros.

A la veille de la publication de ses résultats, le réassureur Munich Re a gagné 0,56% à 170,70 euros.

A l'inverse, le groupe de santé Fresenius (-0,17% à 64,97 euros) et sa filiale de dialyse FMC (-0,25% à 76,60 euros) ont terminé sur un repli, tout comme la banque Commerzbank (-0,63% à 11,86 euros) et le fabricant d'engrais et de sel K+S (-0,78% à 37,03).

La Bourse de Bruxelles a terminé en hausse de 0,79% à 3.831,25 points.

Le brasseur Ab InBev s'est retrouvé en tête avec un gain de 2,05% à 111,80 euros, suivi d'Engie (+1,57% à 17,82 euros) et du groupe pharmaceutique UCB (+1,54% à 73,31 euros).

Le câblo-opérateur Telenet a reculé de 0,89% à 53,32 euros, suivi par le bancassureur KBC (-0,47% à 63,44 euros) à la veille de la publication de ses résultats.

L'indice AEX de la Bourse d'Amsterdam a clôturé en hausse de 0,69% à 503,48 points.

La hausse la plus importante a été enregistrée par le sidérurgiste Arcelor Mittal, qui a gagné 4,80% à 8,69 euros.

A la baisse, la banque ING a cédé 3,49% à 15,07 euros après la publication de ses résultats trimestriels

La Bourse de Milan a terminé en hausse, l'indice FTSE Mib gagnant 1,87% à 23.912 points.

La banque Unicredit a enregistré la plus forte hausse avec +6,44% à 6,365 euros après la publication de son résultat semestriel et d'un bénéfice net supérieur au milliard d'euros.

STMicroelectronics gagne 3,04% à 7,125 euros tandis que la banque Monte Paschi di Siena gagne 2,81% à 1,792 euro à la veille de la publication de ses résultats semestriels.

La Bourse de Madrid a rebondi de 1,16% à 11.279,50 points, après la chute de la veille.

Le géant de l'habillement Inditex, propriétaire de Zara, est devenu la troisième entreprise espagnole à dépasser les 100 milliards de capitalisation boursière. A la clôture le titre s'échangeait à 32,08 euros, en hausse de 0,65%.

Le groupe de technologies de l'information et de systèmes de défense Indra, a enregistré la plus forte hausse avec +8,8% à 10,68 euros.

L'entreprise de BTP Abengoa, qui a perdu près de 50% de sa capitalisation boursière après l'annonce d'une augmentation de capital, est parvenu à se redresser et a clôturé en hausse de 5,08% à 1,10 euro.

La Bourse de Lisbonne a fini en hausse de 0,81% à 5.757,20 points, tirée par la banque Banif, qui s'est envolée de 5,08% à 0,006 euro.

A l'issue d'une séance mitigée pour les banques, la BCP a progressé de 2,24% à 0,07 euro tandis que la BPI a reculé de 0,29% à 1,02 euro.

Le groupe de presse Impresa a contribué aux gains terminant en hausse 2,28% à 0,81 euro.

A l'inverse, Pharol, successeur de la holding Portugal Telecom, a perdu 2,12% à 0,32 euro.

A la Bourse suisse, l'indice SMI a clôturé à 9.526,79 progressant de 0,49%.

Dans le luxe Swatch Group a progressé de 2,58% à 432,90 CHF, signant la meilleure performance de l'indice.

Parmi les valeurs bancaires, UBS a gagné 1,13% à 22,47 francs suisses.

Julius Baer a progressé plus modestement, gagnant 0,38% à 53,50 francs suisses tandis que Credit Suisse a pris 0,35% à 28,69 francs suisses.

bur/pb/nas

© 2015AFP