webleads-tracker


Les Bourses européennes finissent dans le vert

Services

Les Bourses européennes ont fini dans le vert mardi, portées par des indicateurs rassurants en zone euro.

L'excédent commercial allemand s'est ainsi établi à 22,8 milliards d'euros en juillet, soit un peu plus que le mois précédent, tandis que la croissance de la zone euro a été légèrement révisée en hausse +0,4%) au deuxième trimestre.

Ces chiffres "continuent à valider le scénario d'une amélioration graduelle de l'économie en zone euro", relève Renaud Murail, gérant de Barclays Bourse.

"On corrige quelques excès, notamment sur les marchés européens", ajoute-t-il, jugeant que la bonne tenue de Wall Street au lendemain d'un jour férié a constitué un soutien non négligeable pour les marchés européens.

De plus, les investisseurs commencent "à avoir un peu plus de recul par rapport à la Chine", estime-t-il.

L'Eurostoxx 50 a gagné 1,12%.

Paris a terminé en nette hausse de 1,07% (48,62 points) à 4.598,26 points dans un volume d'échanges de 3,2 milliards d'euros.

Le secteur industriel s'est redressé à l'instar de Valeo (+4,48% à 115,50 euros), Michelin (+0,49% à 85,52 euros), Renault (+3,52% à 74,12 euros) et Peugeot (+2,71% à 15,52 euros).

Dans le secteur télévisuel, TF1 a souffert (-8,15% à 12,85 euros) d'une audience toujours en baisse en août. M6 a perdu 1,88% à 16,95 euros après une baisse d'audience de 10%.

Alstom a pris 1,40% à 29,02 euros alors que la Commission européenne a, comme prévu, donné "son feu vert" à l'acquisition par l'américain General Electric des actifs de production et de transport d'électricité du groupe.

Londres a gagné 1,18% (71,58 points) à 6.146,10 points.

Glencore a pris 4,40% à 137,60 pence, Rio Tinto 2,60% à 2.309,50 pence, Anglo American 3,87% à 703,90 pence et BHP Billiton 2,02% à 1.087 pence.

Les valeurs pétrolières ont aussi rebondi: Royal Dutch Shell (action "A") a gagné 1,59% à 1.629,50 pence et BP 1,25% à 340,20 pence.

Dans la finance, Aberdeen Asset Management a avancé de 3,02% à 317,40 pence, la maison de courtage Hargreaves Landsdown de 2,39% à 1.115 pence et le fonds Schroders de 2,35% à 2.832 pence.

Parmi les banques, Standard Chartered a repris 2,82% à 721,20 pence, Barclays 2,17% à 258,50 pence et HSBC 2,06% à 504,20 pence.

A Francfort, le Dax a grimpé de 1,61%, à 10.271,36 points et le MDax de 1,23% à 19.588,57 points.

Le Dax a été soutenu par une envolée du titre du fabricant d'engrais et de sel K+S, qui a terminé en première place avec une hausse de 7,25% à 36,11 euros. Selon le quotidien allemand des affaires Handelsblatt, le canadien Potash Corp, qui convoite de longue date le groupe allemand mais dont les tentatives de rachat ont été jusqu'à présent infructueuses, prépare une offre d'achat hostile.

Derrière venaient la banque Commerzbank (+6,81% à 10,31 euros) et le groupe d'énergie RWE (+5,69% à 13,29 euros).

Daimler a gagné 2,53% à 73,27 euros et Lufthansa 2,27% à 11,73 euros.

Milan a cloturé en hausse de 1,53% à 21.941 points.

La banque toscane BMPS a grimpé de 4,19% à 1,891 euro et sa concurrente Banco Popolare de 2,80% à 15,42 euros. Le constructeur Fiat Chrysler a gagné 3,86% à 12,9 euros.

Le fabricant de pneus Pirelli, sur qui le chinois ChemChina s'apprête à lancer l'OPA annoncée en mars, a gagné 0,27% à 15,01 euros, soit presque exactement le prix que s'est engagé à payer le groupe chinois.

Telecom Italia en revanche a cédé 0,81% à 1,107 euro.

Le groupe italien de design automobile Pininfarina, toujours convoité par le conglomérat indien Mahindra, a bondi de 20,61% à 4,95 euros.

Madrid a pris 0,62% à 9.866,20 points.

Le groupe Acerinox, spécialisé dans la production et la commercialisation d'aciers, a enregistré la plus forte baisse en perdant 3,52% à 9,68 euros.

Les banques espagnoles ont fini en légère hausse: Santander, première banque européenne par sa capitalisation (+0,19% à 5,17 euros), Banco Popular (+0,54% à 3,53 euros), Caixabank (+1,26% à 3,65 euros) et Sabadell (+0,77% à 1,70 euros).

La Bourse suisse a pris 0,64% à 8.760,95 points.

Le groupe d'ingénierie ABB s'est adjugé 3,17% à 18,54 francs suisses à la veille d'une journée dédiée aux investisseurs.

Le spécialiste du forage pétrolier Transocean, le titre le plus volatil de l'indice, a gagné 2,96% à 13,20 francs suisses.

Les valeurs financières se sont également inscrites en tête du SMI, Credit Suisse gagnant 2,73% à 26 CHF et UBS 1,43% à 19,90 CHF.

Les valeurs cycliques ont également tiré leur épingle du jeu: Richemont, numéro deux mondial du luxe, est monté de 1,77% à 71,70 CHF et SGS, spécialiste de l'inspection et de la certification de produits, de 1,29% à 1.723 CHF.

Le cimentier LafargeHolcim a par contre terminé dans le rouge (-2,98% à 56,90 CHF).

Amsterdam a grimpé de 1,08% à 440,19 points.

La hausse la plus importante a été enregistrée par l'assureur Delta Lloyd (+5,28% à 9,44 euros), suivi par le groupe chimique OCI (+4,14% à 26,77 euros).

Bruxelles a fini dans le vert: +1,16% à 3.451,23 points.

Delta Lloyd (+5,37% à 9,44 euros) a terminé, de loin, en tête, suivi par Ageas (+2,30% à 36,32 euros) et le groupe métallurgique Umicore (+1,65% à 36,65 euros).

A l'autre bout de l'indice, le groupe de services aux automobilistes D'Ieteren a reculé de 0,98% à 36,20 euros.

Lisbonne a fini en hausse de 0,81% à 5.070,95 points, tirée notamment par le secteur des fabricants de papier.

Le papetier Altri a gagné 3,65% à 3,29 euros tandis que son concurrent Semapa s'est apprécié de 2,82% à 12,76 euros.

La place lisboète a aussi bénéficié des bonnes performances du groupe de BTP Teixeira Duarte (+3,11% à 0,46 euro), de l'électricien EDP (+1,83% à 3,11 euros) et du poids lourd de la grande distribution Jeronimo Martins (+1,43% à 12,05 euros).

© 2015AFP