webleads-tracker


Les Bourses européennes en léger recul

Constructeurs, Equipementiers

Les Bourses européennes ont marqué un léger recul mardi, profitant d'une journée sans rendez-vous majeur, les investisseurs reprenant leur souffle après plusieurs séances de hausse consécutives.

"Le marché reprend un peu son souffle après une série haussière assez importante", indique Andréa Tuéni, un analyste de Saxo Banque, ajoutant que les investisseurs se repositionnent en procédant à quelques "prises de bénéfices".

Les investisseurs ont peu d'éléments à se mettre sous la dent à l'occasion d'une séance à l'agenda macroéconomique clairsemé, mais ont gardé un oeil attentif aux derniers développements du dossier grec.

L'étape du jour a été le dépôt par le gouvernement grec d'un deuxième projet de loi, avec une nouvelle série de mesures controversées, dictée par les créanciers, une condition nécessaire pour garantir un nouveau prêt au pays.

L'Eurostoxx 50 a reculé de 1,05%.

La Bourse de Paris a fini en recul (-0,70%), les investisseurs profitant d'une séance dénuée d'attentes majeures.

L'indice CAC 40 a perdu 35,92 points à 5.106,57 points, dans un volume d'échanges modéré de 3 milliards d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,35%.

Rémy Cointreau a perdu 2,51% à 67,26 euros.

Hermès a perdu 0,31% à 339,95 euros après la publication de ventes en hausse de 20,6% au premier semestre, à 2,29 milliards d'euros, et de la confirmation de son objectif de progression du chiffre d'affaires à moyen terme.

Soitec a pris 2,70% à 0,76 euro.

Faurecia a progressé de 1,73% à 37,85 euros.

Vergnet s'est envolé de 335,29% à 2,96 euros.

CDecaux a été pénalisé a perdu 2,12% à 37,68 euros.

ANF Immobilier a progressé de 3,18% à 22,77 euros.

La Bourse de Londres a terminé en baisse de 0,29%.

L'indice FTSE-100 des principales valeurs a cédé 19,62 points pour terminer à 6.769,07 points.

La compagnie aérienne EasyJet a décroché de 3,20% à 1.666 pence.

Le groupe IAG (compagnies British Airways et Iberia) a perdu 1,75% à 560,50 pence.

TUI AG a cédé 2,05% à 1.099 pence tandis que InterContinental Hotels lâchait 1,97% à 2.685 pence.

Le secteur du BTP a passé une mauvaise journée: Barratt Developments s'est enfoncé de 2,49% à 625,50 pence, Persimmon de 1,97% à 1.945 pence et Taylor Wimpey de 1,89% à 187,30 pence.

Royal Dutch Shell (action "A") a grimpé de 0,93% à 1.836 pence, mais BP a cédé 0,62% à 414 pence et BG Group 0,28% à 1.077 pence.

BHP Billiton a repris 0,93% à 1.251,50 pence et Rio Tinto 0,23% à 2.597 pence, tandis que Anglo American perdait 0,65% à 861,70 pence, affecté par les résultats décevants d'une filiale active dans le minerai de fer en Afrique du Sud.

Les producteurs d'or ont rebondi : Randgold a rebondi de 1,99% à 3.893 pence et Fresnillo de 3,66% à 652 pence.

La Bourse de Francfort a terminé en nette baisse, au premier jour de la saison de publication des résultats financiers trimestriels des grands groupes allemands.

L'indice vedette Dax a perdu 1,12%, pour clôturer à 11.604,80 points. L'indice des valeurs moyennes MDax a aussi perdu 0,89%, à 20.928,66 points.

L'éditeur de logiciels SAP a perdu 1,41% à 67,80 euros.

BASF, le géant de la chimie, a cédé 1,03% à 84,37 euros.

BMW a pris 0,49% à 95,14 euros.

Le groupe de télévision ProSiebenSat.1 a reculé de 0,36% à 47,44 euros.

Les résultats préliminaires dévoilés par Zalando ont déçu. L'action a chuté de 5,15% à 31,71 euros.

La Bourse suisse a fini nettement dans le rouge au lendemain de son record de l'année.

L'indice SMI a clôturé à 9.385,45 points, en baisse de -1,02%.

Toutes les valeurs de l'indice ont été en baisse, à l'exception de Julius Baer et Transocean.

Du côté des pharma, Novartis a perdu -2,05% à 100,20 CHF et Actelion -2,13% à 142,40 CHF.

Roche, qui publiera ses résultats semestriels jeudi, a également été en repli avec -1,03% à 278,40 CHF.

La Bourse de Bruxelles a cédé 0,69% terminant à 3.822,62 points.

C'est le brasseur AB InBev qui a le plus reculé (-1,64% à 116,85 euros) suivi par le groupe pharmaceutique UCB (-1,32% à 70,82 euros) et le bancassureur KBC (-1,22% à 64,11 euros).

Le groupe de services aux automobilistes D'Ieteren a tiré son épingle du jeu (+0,65% à 33,12 euros) tout comme le groupe métallurgique Umicore (+0,41% à 43,14 euros).

L'indice AEX des principales valeurs de la Bourse d'Amsterdam a clôturé en légère hausse de 0,66% à 498,76 points.

Le sidérurgiste Arcelor Mittal a gagné 1,81% à 8,38 euros.

Le groupe néerlandais d'intérim Randstad a perdu 3,50% à 62,10 euros.

La bourse de Milan a terminé en baisse de 1,32%, à 23.713 points, s'offrant une pause après les pics annuels atteints ces derniers jours.

Saipem a gagné 1,76% à 8,69 euros et Tenaris 1,46% à 11,8 euros. Mediaset a grapillé 0,63% à 4,794 euros.

Les plus affectés sont les banques BPM, qui a baissé de 2,73% à 0,996 euro et Banca Popolare dell'Emilia Romagna qui a reculé de 3,03% à 8,325 euros.

La Bourse de Madrid a clôturé en baisse, l'indice Ibex 35 cédant 0,84% à 11.458,60 points.

Le groupe de construction Sacyr a chuté de 2,86% à 3,46 euros, l'entreprise de BTP Abengoa a lâché 3,50% à 2,70 euros et IAG, maison-mère d'Iberia et British Airways, a abandonné 2,73% à 7,97 euros.

Santander, première banque de la zone euro par sa capitalisation, a chuté de 1,11% à 6,69 euros, Caixabank de 0,50% à 4,34 euros, et BBVA de 0,52% à 9,35 euros.

La Bourse de Lisbonne a terminé en repli de 0,64% à 5.828,89 points, sous l'effet de la mauvaise tenue des banques.

La BCP a ainsi perdu 2,93% à 0,08 euro, et sa concurrente BPI a reculé de 1,92% à 1,07 euro.

Le groupe papetier Altri a reculé de 2,98% à 3,90 euros et la société de construction Teixeira Duarte a cédé 2,80% à 0,59 euro.

Pharol, successeur de la holding Portugal Telecom, a poursuivi sa descente, lâchant 2,66% à 0,36 euro.

© 2015AFP