webleads-tracker


Les Assises de la mobilité 2017 sont lancées

Services

Le gouvernement lance, le mardi 19 septembre à Paris, les Assises nationales de la mobilité. L'objectif ? Préparer le texte de la future loi des mobilités prévue au premier semestre 2018.

Auto-partagée, bus « Macron », OuiGo, Vélib & Autolib, … le succès de la mobilité partagée n’est plus à démontrer : le géant Blablacar vient même de lancer sa nouvelle offre de covoiturage courtes-distances en IDF. Il manque pourtant une branche à cet arbre de la sharing economy bien fourni : le comotorage (mixe entre covoiturage et moto). La startup BeeRide l’a bien compris et a lancé son application de comotorage urbain éco-responsable.
 
Si certaines startups du secteur ont été reçues début septembre par la Direction Générale des infrastructures, des transports et de la mer*, Sami Chamam, cofondateur de BeeRide, déplore : « Contrairement au covoiturage, le comotorage n’est pas reconnu à sa juste valeur ni vraiment ancré dans l’esprit des politiques. Il s’agit pourtant d’offres parfaitement complémentaires, puisque notre objectif reste le même : se déplacer de manière efficace, rapide, peu onéreuse et surtout plus propre. »
 
Il continue au sujet des Assises de la mobilité : « Je pense que l’Etat devrait considérer le covoiturage et le comotorage comme de véritables moyens de transports, y compris pousser les collectivités à financer ces nouvelles mobilités. Ils ont un rôle à jouer, c’est indéniable ; un soutien (logique) à apporter aux jeunes pousses qui repensent déjà les transports et ce, depuis de nombreuses années. Reste à voir quelles solutions ils vont nous apporter. Rappelons que les entreprises de plus de 100 salariés devront présenter un plan de mobilité à compter de janvier 2018. »

* http://www.journaldunet.com/economie/transport/1197067-confidentiel-assises-de-la-mobilite-covoiturage-reforme/