webleads-tracker


Le successeur de Marchionne sera désigné en 2019

Constructeurs

Le patron du constructeur italo-américain Fiat Chrysler (FCA), Sergio Marchionne, a déclaré vendredi que la décision sur le choix de son successeur serait annoncée en 2019, en appelant à avoir confiance.

Mon "objectif est de conclure le plan en 2018. Une fois cela que sera fait, j'aurai accompli mon devoir", a-t-il dit à l'occasion de l'assemblée des actionnaires réunie à Amsterdam, selon les agences italiennes.

"Je ne sais pas quand aura lieu l'annonce (de mon successeur), mais ce ne sera pas un événement de 2018", a-t-il précisé.

La question de ma succession est "difficile, mais nous trouverons la personne adaptée et capable, ayez confiance", a-t-il lancé.

"Quand je suis arrivé en 2004, il y avait eu cinq directeurs généraux en 24 mois. Nous devons éviter qu'une telle situation se répète" et nous avons donc "travaillé dur pour assurer ma succession, sélectionner des talents", a-t-il ajouté en assurant: "Ce que je vois m'encourage".

M. Marchionne a souvent répété par le passé que son successeur viendrait de l'intérieur du groupe, en précisant que ce serait un homme.

Parmi les candidats tenant la corde selon la presse, figurent le responsable des activités européennes du groupe Alfredo Altavilla, le patron de Jeep Mike Manley et le directeur financier de FCA Richard Palmer.

Le nouveau plan industriel de Fiat Chrysler sera présenté le 1er juin, et M. Marchionne a réaffirmé que si le groupe avait réussi à porter à zéro sa dette nette industrielle à cette date, il mettrait une cravate, ce qu'il ne fait jamais.

En terme de stratégie industrielle, M. Marchionne, qui est aussi le patron de Ferrari, a expliqué qu'il n'y aurait "pas de Ferrari complètement électrique avant 2022". Il a fait état d'un "débat interne" au sujet de la façon d'intégrer l'électrique à l'intérieur du portefeuille de la marque.

cco/fcc/pb

© 2018AFP