webleads-tracker


Le nouveau Nissan Qashqai revient avec une hybridation originale (+ vidéo)

Constructeurs

Nissan a présenté jeudi la troisième génération de son SUV à succès, le Qashqai, plus imposante et bénéficiant de moteurs hybrides, dont un moteur électrique inédit propulsé à l'essence.

Le Qashqai sera le premier véhicule européen à bénéficier à partir de 2022 de la motorisation e-Power, une sorte d'hybride inversé: un moteur essence y recharge une batterie, qui alimente le moteur électrique propulsant le véhicule.

Cette troisième génération sera livrée à partir de l'été 2021 en hybride à essence, sans version diesel. Elle se veut "plus musculeuse, acérée et moderne", plus large, plus longue et plus haute de 3 cm, a indiqué Nissan dans un communiqué.

Fruit de l'alliance Renault-Nissan, le Qashqai utilise des moteurs Renault et partage sa plateforme (châssis et autres éléments) avec la prochaine génération du SUV Renault Kadjar, avec des parts en aluminium pour gagner quelques kilos.

Le Qashqai avait été un des premiers modèles à lancer en 2007 la mode des crossovers, ces voitures familiales aux allures de 4x4 qui ont conquis le marché mondial. Il s'est vendu à plus de trois millions d'exemplaires en Europe depuis son lancement.

"C'est sûrement le véhicule qui incarne le mieux la marque en Europe",a souligné au cours d'une table ronde Gianluca de Ficchy, président de Nissan Automotive Europe. "C'est une voiture qui a cassé le segment en essayant de balancer entre une voiture compact et un sens de robustesse".

M. de Ficchy s'est réjoui de l'accord sur le Brexit, qui balaie "pas mal d'incertitudes" quant au sort du Qashqai, produit dans l'usine britannique de Sunderland.

En 2020, le modèle vieillissant s'est écoulé à 160.000 exemplaires, Russie comprise, se classant derrière le Volkswagen Tiguan dans la catégorie des SUV, mais devant le Peugeot 3008.

Nissan vise les 200.000 exemplaires avec cette nouvelle mouture du Qashqai, qui aura une alternative 100% électrique avec le SUV Ariya.

Dans un marché durement frappé par la pandémie, les ventes de la marque japonaise dans l'Union européenne ont reculé de 27,7% en 2020.

tsz/ico/eb

© 2021AFP