webleads-tracker


Le marché mondial va à nouveau ralentir en 2019 (+vidéo)

Constructeurs

Le marché automobile mondial devrait stagner cette année, voire légèrement reculer comme en 2018, selon l'agence de notation S&P, qui a simultanément abaissé lundi ses prévisions pour la Chine, l'Europe et les Etats-Unis.

Voir également ci-dessous le communiqué de S&P (en anglais)

Les experts de l'agence américaine pronostiquent désormais une évolution des volumes de ventes de véhicules légers dans le monde comprise entre -0,5% et 0% en 2019, selon un communiqué. Ils tablaient jusqu'ici sur une croissance de 1 à 2%.

L'an dernier les ventes automobiles mondiales avaient reculé de 0,5% pour atteindre 94 millions de véhicules légers, essentiellement à cause d'une baisse en Chine (-3%), la première en trois décennies.

La Chine, premier marché mondial avec 27,7 millions d'unités l'an dernier, reste un sujet de préoccupation pour S&P. Pour ce pays, l'agence "prévoit désormais au mieux une baisse de 3% en 2019 identique à la performance de 2018", après un premier trimestre en recul de 11%.

"Le gouvernement chinois a abaissé la TVA de 16% à 13% à partir d'avril pour les produits industriels, incitant certains constructeurs à baisser leurs prix, mais cette mesure est trop timide pour soutenir une reprise sur le reste de l'année", estime S&P.

En Europe, deuxième marché avec 20,6 millions de véhicules en 2018, l'agence ne prévoit plus qu'une stagnation (0,0%) des volumes, alors qu'elle anticipait 1 à 2% de croissance jusqu'ici, un abaissement lié notamment à "la faiblesse des marchés des pays du sud, Espagne et Italie, et la sous-performance du marché britannique".

Aux Etats-Unis (17,3 millions d'unités vendues en 2018), S&P anticipe une baisse de 3,6%, contre une baisse de 2,5% précédemment, sur un marché qui amorce un repli cyclique. "Nous prévoyons une poursuite du recul jusqu'à 16,3 millions de véhicules en 2021, soit le plus bas niveau depuis 2014".

© 2019AFP