webleads-tracker


La production européenne entre -7 et -15% en 2022 (analystes)

Constructeurs

L'industrie automobile européenne pourrait perdre 7 à 15% de ses volumes de production sur l'année 2022 à cause des problèmes d'approvisionnement en énergie et en puces électroniques, ont indiqué lundi les agences Fitch Solutions et Standard and Poor's (S&P).

Les analystes de Fitch prévoient que l'Europe, où se font sentir les ralentissements de la production russe et ukrainienne, les difficultés d'approvisionnement en pièces et l'explosion des coûts de l'énergie, devrait perdre 10,8% de ses volumes sur un an.

Si l'industrie automobile réduit de 5% sa consommation de gaz, sa production devrait baisser de 7%, estime de son côté S&P. Elle pourrait même baisser de 15% si l'industrie réduit sa consommation de 10%.

Au niveau mondial, Fitch a revu ses prévisions de production à la baisse pour 2022 (-5,4% contre -1,1% prévu jusqu'ici), avec 80,1 millions de véhicules prévus contre près de 93 millions en 2019, avant la pandémie de Covid-19 qui a durement touché le marché automobile.

Les confinements des grandes villes chinoises ont provoqué des pénuries de pièces et l'industrie est touchée par l'inflation des prix de l'énergie et des coûts de production, expliquent les analystes. Par ailleurs, la pénurie de puces électroniques qui ralentit l'industrie depuis deux ans devrait commencer à se détendre en 2023.

Le continent le plus ralenti cette année devrait être l'Europe. L'Asie devrait connaître une baisse de 2,5% de ses volumes, à 40 millions de voitures vendues.

L'Amérique du Nord devrait connaître une baisse de 3%, la pénurie de voitures neuves étant aggravée par des tarifs en hausse, dûs à l'inflation et à la hausse des taux d'intérêt.

Après un fort rebond en 2021, l'Amérique latine pourrait rester stable à 0,3% (contre +1% prévu jusqu'ici), à 5 millions de véhicules.

Le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord devraient au contraire connaître une hausse de 8,8% des ventes, et l'Afrique subsaharienne une hausse de 7,5%.

Pour 2023, Fitch prévoit un rebond des volumes de 4,8% au niveau mondial, à 83,9 millions d'unités.

© 2022AFP