webleads-tracker


La FIEV confirme ses inquiétudes après les déclarations de Boris Johnson

Services

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, désireux d'envoyer des signaux forts dans un épineux contexte économique de Brexit, a annoncé cette semaine à l'occasion de la COP26 à Londres sa volonté de cesser la vente de véhicules thermiques au Royaume-Uni dès 2035. Une décision arbitraire qui n'est pas sans incidence sur l'industrie automobile.

La Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules (FIEV) déplore et s'inquiète une fois de plus que les acteurs principaux de cette industrie - déjà fermement engagés à relever les défis des profondes mutations technologiques, sociétales et environnementales auxquelles ils sont soumis - ne soient pas consultés sur la temporalité et les modalités d'un tel projet.
 

Une pression politique dénuée de sens et de réalisme
Bien qu'ambitieuse en apparence, l'annonce du gouvernement britannique ouvre un peu plus encore la voie à une désindustrialisation hâtive du tissu automobile actuel en Europe dans un contexte économique incertain.
 
Apporteurs de solutions pour accompagner les constructeurs dans la transition énergétique sur tous types de motorisations - thermiques (y compris la compatibilité avec les carburants décarbonés), hybrides, électriques, hydrogène - les équipementiers sont parmi les partenaires les plus à même de concourir à la transformation de la mobilité dans un impératif de protection active de l'environnement.
 
Pour rappel, l'ensemble de l'éco-système a d'ores et déjà initié une transformation rapide, tourné vers un objectif de neutralité carbone à Horizon 2050.
 
Aussi, la FIEV appelle les leaders politiques français et européens à prendre des décisions plus responsables et concertées avec l'industrie - notamment les acteurs de leurs territoires respectifs - au bénéfice d'une recherche de leadership industriel et éco-responsable en Europe d'une part, de la préservation d'une filière d'excellence pourvoyeuse d'emplois d'autre part.

 

À propos de la FIEV

La Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules (FIEV) représente plus de 120 groupes d'entreprises qui conçoivent, fabriquent et commercialisent les composants, systèmes et modules destinés aux véhicules (VL, VUL, PL), ainsi que les équipements de garage produits sur les marchés mondiaux. En 2018, les ventes des usines françaises d'équipements automobiles ont atteint 18,98 milliards d'euros, dont 54,2% réalisés à l'exportation.
La FIEV apporte son soutien depuis 2015 au Global Compact des Nations Unies.
Pour en savoir plus : www.fiev.fr