webleads-tracker


JD Power sonde les satisfactions de l'automobiliste américain

Constructeurs

La technologie des nouveaux véhicules est une épée à double tranchant : risquée pour la satisfaction, mais nécessaire pour une adoption future, souligne J.D. Power. La marque Genesis se classe au premier rang pour l'innovation technologique ; la marque Hyundai est la mieux classée sur le marché de masse.

La totalité des résultats de l'étude dans le communiqué ci-dessous (en Anglais)

L'offre de contenu technologique avancé sur les véhicules entraîne souvent une forte augmentation des problèmes rencontrés, selon l'étude J.D. Power 2022 U.S. Tech Experience Index (TXI) SM publiée aujourd'hui. La qualité des véhicules, telle qu'exprimée en problèmes pour 100 véhicules (PP100), est une mesure commune à la fois dans l'étude TXI, axée sur la technologie avancée des véhicules lors de sa première mise sur le marché, et dans l'étude annuelle sur la qualité initiale de J.D. PowerSM (IQS).

Parmi les technologies de pointe incluses dans l'étude TXI 2022, 46 % d'entre elles avaient au moins un problème avec un PP100 supérieur à l'attribut le plus problématique inclus dans l'IQS 2022, certaines le dépassant plusieurs fois. Un score PP100 faible indique une meilleure qualité.

(...)

L'idée que les technologies de pointe entraînent toujours des problèmes importants est une idée fausse d'autant plus préoccupante que cela pourrait inciter les constructeurs automobiles à ralentir l'adoption de nouvelles technologies. Cette stratégie pourrait leur faire perdre leur avantage concurrentiel, car tous ne rencontrent pas des problèmes de qualité importants lors de l'intégration de technologies avancées. En fait, les résultats de l'étude indiquent qu'il peut y avoir une grande variation dans le nombre de problèmes rencontrés pour une technologie particulière, ce qui signifie que certains déploiements par les constructeurs automobiles répondent bien mieux aux attentes des utilisateurs. Par exemple, la technologie de rappel de siège arrière présente une gamme de problèmes totaux allant de 1,9 PP100 à 26,2 PP100, démontrant que la technologie peut être développée avec un minimum de plaintes du client automobiliste.