webleads-tracker


Iveco veut entrer en Bourse en 2022

Constructeurs

Le groupe italo-américain CNH Industrial a confirmé mardi son intention d'introduire en Bourse ses activités routières, qui comprennent notamment les marques Iveco, Iveco Bus et Heuliez Bus, au début de l'an prochain.

"Nous sommes en bonne voie pour mener à bien toutes les démarches réglementaires qui permettront à Iveco Group d'être coté à Milan au début de 2022", a déclaré à l'AFP un porte-parole de CNH Industrial.

La capitalisation de la future société cotée pourrait atteindre entre cinq et dix milliards d'euros, selon le journal économique de référence Il Sole 24 Ore.

La nouvelle entreprise sera dirigée par Gerrit Marx, qui avait rejoint le groupe en tant que président du segment véhicules commerciaux en 2019.

Iveco Group rassemblera six branches de CNH Industrial : camions (Iveco), bus (Iveco bus et Heuliez), groupe motopropulseur (FPT Industrial), véhicules militaires (Astra), lutte contre les incendies (Magirus) et services financiers (Iveco Capital).

Le nouvel ensemble est le fruit de la scission en deux branches de CNH Industrial annoncée en septembre 2019 et qui a été retardée notamment par la pandémie de coronavirus. L'autre branche regroupera la production de machines agricoles et de chantier.

Le projet de scission avait été mis entre parenthèses l'an dernier après une offre d'achat du constructeur automobile chinois FAW Jiefang pour les activités routières, d'un montant de 3,5 milliards d'euros.

En avril dernier, CNH Industrial a annoncé avoir mis fin à ses discussions avec le groupe chinois sur une vente d'Iveco, une transaction à laquelle s'était opposé le gouvernement italien.

Le gouvernement avait menacé de recourir au +golden power+, qui confère à l'exécutif italien des pouvoirs spéciaux dans des secteurs considérés comme stratégiques pour le pays.

De préférence à une vente, CNH Industrial a précisé "poursuivre ses plans existants pour une scission de ces activités au début de 2022".

CNH Industrial - dont près de 27% du capital est détenu par la famille Agnelli via sa holding Exor - est une société de droit néerlandais née en septembre 2013 de la fusion de l'italien Fiat Industrial et de sa filiale américaine CNH Global.

bh/bt

© 2021AFP