webleads-tracker


IFRAP: le plan de relance automobile survendu (Etude)

Constructeurs, Equipementiers, Services

Le plan actuel est bien maigre et surtout il ne s’articule pas avec le plan européen de 750 milliards d’euros présenté par la Commission européenne du 27 mai. Surtout, il semble réchauffer les plats, avec de véritables dépenses nouvelles d’au mieux 2,1 milliards d’euros. Les angles morts sont nombreux pour un secteur qui était déjà en souffrance avant la crise du Grand Confinement. Et le plan de relance n’intègre pas suffisamment à ce stade l’ensemble des composantes de la filière automobile...