webleads-tracker


Hyundai Motor dans le rouge pour la première fois en huit ans

Constructeurs

Le premier constructeur automobile sud-coréen Hyundai Motor a annoncé jeudi sa première perte trimestrielle en huit ans malgré des ventes en progression, les variations des changes le plongeant dans le rouge à hauteur de 160 millions d'euros.

Entre octobre et décembre, le bénéfice d'exploitation a reculé de 35% à 501 milliards de wons (390 millions d'euros). La perte nette s'élève à 203 milliards de wons.

"En raison de l'affaiblissement des devises de marchés émergents, couplé à d'autres facteurs externes (...) la rentabilité à plongé en 2018 comparé à l'année précédente", explique Hyundai, qui est avec sa filiale Kia le cinquième constructeur au monde.

L'entreprise a vendu 1,23 million de voitures dans le monde pendant la période sous revue, soit 0,6% de mieux qu'au dernier trimestre 2017, en raison principalement de la hausse de la demande en Europe et dans des marchés émergents importants comme le Brésil ou la Russie.

"Nous nous focaliserons sur une normalisation rapide des affaires dans des marchés clés dont la Chine et les États-Unis, tout en renforçant notre réponse dans des marchés émergents comme l'Inde et les pays de l'Asean", ajoute le groupe.

Le titre a clôturé en hausse de 0,78% à la Bourse de Séoul.

Sur l'ensemble de l'année 2018, le bénéfice net a dégringolé de 63,8% sur un an, à 1.600 milliards de wons, tandis que le résultat opérationnel a perdu 47% à 2.400 milliards de wons.

sh/slb/ev/dga

© 2019AFP