webleads-tracker


Hertz va acheter jusqu'à 65.000 voitures électriques Polestar

Constructeurs, Services

Le loueur américain de voitures Hertz, qui veut étendre son offre de véhicules électriques, a annoncé lundi un partenariat avec le suédois Polestar, auquel il compte acheter jusqu'à 65.000 voitures, six mois après une première méga-commande de véhicules Tesla.

Ce partenariat à l'échelle mondiale "comprend l'achat d'un maximum de 65.000 véhicules électriques sur cinq ans. La disponibilité devrait commencer au printemps 2022 en Europe et fin 2022 en Amérique du Nord et en Australie", ont annoncé les deux groupes dans un communiqué.

Aucun montant n'a été dévoilé pour cette commande auprès du constructeur suédois de voitures électriques de luxe, propriété du Suédois Volvo Cars et du Chinois Geely.

En octobre, Hertz avait dit vouloir offrir une large flotte de véhicules électriques à ses clients.

Le loueur avait alors annoncé une commande de 100.000 Tesla d'ici 2022, ce qui avait fait grimper le titre de l'entreprise d'Elon Musk à Wall Street.

Le fabricant américain de voitures électriques était même rentré dans le club restreint des entreprises valant plus de 1.000 milliards de dollars en Bourse.

S'en était cependant suivi un imbroglio, Tesla ayant affirmé par la suite que le contrat n'avait pas encore été signé.

Hertz s'était placé au début de la pandémie sous la protection de la loi sur les faillites, dont l'entreprise est sortie en juillet. Le loueur, à la santé financière déjà fragilisée, avait été décimé par la chute des réservations de voitures de location à la suite des mesures prises pour endiguer la propagation de la pandémie de Covid-19.

A Wall Street, Hertz montait d'environ 5%, à 22,15 dollars, en début de séance.

jul/dho/mlx/LyS

© 2022AFP