webleads-tracker


General Motors lance la première grande usine de véhicules électriques au Canada

Constructeurs

Le constructeur automobile américain General Motors a inauguré lundi la première usine de fabrication à grande échelle de véhicules électriques au Canada, en présence du Premier ministre Justin Trudeau.

L'usine d'assemblage d'Ingersoll, en Ontario, a été réoutillée grâce à un investissement de plus d'un demi-milliard de dollars canadiens (363 millions d'euros) du gouvernement fédéral et de celui de l'Ontario.

Elle s'inscrit dans le cadre d'une stratégie canadienne plus vaste en matière de véhicules électriques, qui va de l'extraction de minéraux rares comme le lithium à la production de batteries destinées à l'industrie automobile nord-américaine.

"Aujourd'hui, nous ouvrons la première usine de fabrication à grande échelle de véhicules électriques au Canada", a déclaré M. Trudeau lors d'une conférence de presse avec des dirigeants de General Motors (GM).

La présidente de GM Canada, Marissa West, a qualifié cette inauguration de "grande étape canadienne", soulignant que le réoutillage de l'usine qui fabriquait autrefois des SUV à essence a commencé en mai et a été achevé en sept mois seulement.

"L'avenir des véhicules électriques au Canada n'est plus un projet lointain. Il est ici et maintenant", a-t-elle déclaré devant les employés de l'usine, entourée de deux des nouvelles fourgonnettes électriques.

L'usine fabriquera les fourgonnettes de livraison électriques BrightDrop Zevo 600. GM a pour objectif d'en produire jusqu'à 50.000 par an d'ici 2025.

BrightDrop a également annoncé que DHL Express était son premier client canadien.

amc/dw/maw/chv

© 2022AFP